Inscrivez-vous à notre newsletter


×

AMDIE : Le projet de loi approuvé en 2ème lecture à la Chambre des représentants

Mercredi 09 Aout 2017 Par Laquotidienne

La Chambre des représentants a adopté mardi, à l'unanimité et en deuxième lecture, le projet de loi 60-16 en vertu duquel l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) verra le jour.

En vertu de ce projet de loi, cette agence, qui sera mise en place dans le cadre d'une fusion entre l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), le Centre marocain de la promotion des exportations (CMPE) et l'Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC), aura pour mission de mettre en œuvre la stratégie de l’État dans le développement des investissements nationaux et étrangers et de promouvoir et encourager les exportations des différents produits et services.

Elle œuvrera également à promouvoir les exportations relatives à l'ensemble des produits et services sauf celles dont l'octroi demeure tributaire de la conjoncture des secteurs de l'Agriculture, la pêche maritime, l'artisanat et du tourisme, tout en tenant compte des autres secteurs et instances relatifs à la promotion des investissements et des exportations.

Cette agence veillera également à réaliser des études de prospection des éventuelles opportunités d'affaires, accompagner les hommes d'affaires investissant à l'étranger, recevoir les investisseurs et leur fournir les informations en vue de les accompagner dans la gestion de leurs projets d’investissement au Maroc, et ce en coordination avec les autorités et collectivités territoriales et les différentes instances compétentes.

Elle se chargera aussi à proposer au gouvernement une stratégie en matière de communication qui reflète idéalement les opportunités d’investissement qu'offre le Maroc, et d'amélioration de son attractivité, en veillant à son application, outre la promotion de l'offre exportable marocaine.

Dans une allocution de circonstance, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie, de l’Investissement, du commerce et de l’économie numérique, chargé de l’Investissement, Othman El Ferdaous, a indiqué que le Conseil d'administration de cette agence sera composé de représentants de l’administration, du président de l'association des présidents des régions et leurs intérims, du président de la fédération des chambres de commerce, d'industrie et des services, un représentant des associations des exportateurs, un représentant des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives, un représentant des établissements d'assurances et les instances y afférentes et de 4 experts désignés en vertu d'un décret et tenant compte de leurs compétences en matière d'investissement et d'export.

En outre, le texte prévoit de transférer les employés des institutions publiques précitées à compter de la date de l'entrée en vigueur de la loi, a fait savoir M. El Ferdaous, notant que, dans un souci de garantir les droits de ces employés, le texte "n'admet, en aucun cas, que la situation conférée par le statut soit inférieure à celle dont ils jouissaient initialement".

Cette opération d'insertion vise à insuffler une nouvelle dynamique à travers la mobilisation des ressources humaines, et le passage vers une logique de commercialisation menant à la conclusion de contrats qui ne peut être réussi qu'en garantissant de bonnes conditions de travail.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles