Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Emissions de GES : Les défis financiers qui attendent le Maroc

Jeudi 20 Septembre 2018 Par Laquotidienne

La réalisation de l'objectif ambitieux du Maroc de réduire à 42% les émissions des gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030 exige la mise en œuvre de 55 projets nécessitant un coût global de 50 milliards de dollars. C’est ce qu’a indiqué, mercredi à Rabat, un responsable du secrétariat d'État chargé du Développement durable. 

Présentant le bilan des négociations sur la Finance climat lors d'une rencontre de concertation entre la société civile et les autres parties prenantes, le chef de service du changement climatique au département chargé du Développement durable, Rachid Tahiri, a expliqué que 24 milliards de cette enveloppe sont conditionnés par un appui international grâce aux nouveaux mécanismes de la finance climat, dont le Fonds Vert pour le climat.

Par ailleurs, ajoute-t-il, 17% du taux global et non conditionnel de réduction des émissions de GES exigent un potentiel de réduction de 257,8 MT éq CO2 à travers 24 projets nécessitant 26 milliards de dollars au total.

Selon ce responsable, la Contribution déterminée au niveau national (CDN) du Maroc dispose aussi d'un volet consacré à l’adaptationn déclinée en plusieurs objectifs sectoriels chiffrés pour les horizons 2020 et 2030n dont le coût de mise en œuvre s’élèvera au minimum à 35 milliards de dollars.

développement durable
Partage RéSEAUX SOCIAUX