Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité

Lundi 17 Decembre 2018 Par Laquotidienne

Le continent africain est appelé, aujourd’hui plus que jamais, à renforcer ses capacités en matière d’efficacité énergétique. C’est ce qu’a affirmé, lundi à Marrakech, le DG de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), Said Mouline.

"Plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité, alors que le continent dispose d’un grand potentiel en énergies renouvelables", a-t-il indiqué à l’ouverture des travaux d’une session de formation sous le thème "Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au service de l’électrification décentralisée et le pompage solaire en Afrique".

Des solutions économes existent et des projets entièrement rentables peuvent être mis en œuvre en Afrique dans ce domaine, a-t-il soutenu.

A ce titre, le Maroc dispose d’une riche expérience en matière d’efficacité énergétique dans tous les secteurs et qui peut être bénéfique aux pays africains amis et frères, ajoute-t-il.

Le développement des énergies solaires est pour l’Afrique une opportunité historique pour réduire la dépendance aux énergies fossiles, souligne pour sa part le représentant résident de l’Agence belge de développement (ENABEL), Paul Van Impe, dans une allocution lue en son nom.

Selon lui, "le réchauffement climatique affecte particulièrement les activités agricoles et la gestion des ressources en eau est devenue un enjeu vital pour l’alimentation dans les pays africains".

De ce fait, poursuit-il, l’électricité photovoltaïque peut aussi apporter une solution durable pour le développement des périmètres irrigués.

 

développement durable
Partage RéSEAUX SOCIAUX