Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Voitures électriques : ADM prévoit 37 bornes de recharge sur les autoroutes

Vendredi 10 Novembre 2017 Par Laquotidienne

La COP 23, qui a vu le Maroc passer le flambeau de la présidence de la COP22 aux îles Fidji à Bonn, ce 6 novembre 2017, a été l’occasion pour la Société nationale des Autoroutes du Maroc de faire le bilan du chemin parcouru, depuis la COP 22 à Marrakech.  ADM a sélectionné trois de ses principales initiatives durables en 2017 qu’elle a présentées lors de cette COP23. «Trois initiatives, à l’instar des dix autres, qui ont beaucoup évolué depuis la COP22», souligne ADM.

 

Autoroute verte et résiliente

ADM a mis en place son projet pilote «végétalo-biologique  de lutte contre l’érosion» et des applications concrètes ont été menées en 2016 et 2017 sur un tronçon de 100km de l’autoroute entre Fès et Taza, avec une ambition d’un programme global de généralisation sur les années à venir. A noter que cette approche a connu le dépôt de 2 brevets d’invention ADM  et un transfert de savoir-faire.

 

Compactage à sec

ADM a développé une technique de compactage à sec, qui favorise la réutilisation des matériaux résultant des déblais, présents dans leur état hydrique sec ou très sec. «Le Maroc est le seul pays au monde à avoir construit le plus d’autoroutes en utilisant cette technique», fait savoir ADM. Cette technique a permis la préservation d’environ 4 milliards de litres d’eau et éviter la multiplication des dépôts et des emprunts qui tachent souvent l’environnement proche de l’autoroute. 

 

Projet des énergies propres et renouvelables

Depuis 2016, ADM a mis en place des stations de production de l’électricité à base d’énergie solaire sur les gares de péage du réseau. Aujourd’hui, les gares de péage pleine voie sur l’axe Casablanca – Marrakech sont alimentées à base de l’énergie solaire, avec une autonomie de 100% durant le jour. ADM a aussi généralisé et renforcé l’efficacité énergétique des autoroutes, notamment  à travers l’utilisation des LEDs. 

D’un autre côté, ADM fixe parmi ses orientations la préparation de l’autoroute pour la nouvelle génération de voitures électriques, et adopte à cet égard une vision intégrée tenant compte de l’écosystème de l’évolution des nouvelles solutions, et permettant de promouvoir la mobilité électrique et de fluidifier le trafic. Ainsi, ADM s’est engagée à donner l’opportunité aux automobilistes de pouvoir recharger leur véhicule sur les principales autoroutes marocaines. Elle prévoit l’installation de 37 bornes de recharge pendant une phase pilote, avant de l’élargir sur tout le réseau autoroutier du Maroc.

développement durable
Partage RéSEAUX SOCIAUX