Inscrivez-vous à notre newsletter


×

France : Allongement de la durée maximale de rétention des étrangers

Vendredi 06 Avril 2018 Par Laquotidienne

(photo AFP)

Les députés français ont adopté, jeudi en commission, l'une des mesures les plus controversées du projet de loi asile et immigration du gouvernement, à savoir l'allongement de 45 à 90 jours de la durée maximale de la rétention administrative des étrangers.

Les députés ont toutefois supprimé la possibilité de prolonger ce délai de rétention jusqu'à 135 jours en cas d'obstruction à la reconduite, comme le suggérait le texte initial.

La durée de 90 jours "nous semble suffisante pour obtenir les laissez-passer consulaires (LPC); elle garantit les libertés parce qu'elle est toujours séquencée par l'intervention d'un JLD (juge de liberté et de détention) et qu'au 30ème jour elle supprime la notion d'obtention du LPC à bref délai", a expliqué le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, qualifiant "d'équilibré" le texte ainsi amendé.

Ce texte, qui vise, entre autres, à raccourcir les délais d'examen des demandes d'asile pour accueillir plus vite ceux qui y ont droit et expulser plus rapidement ceux qui ne peuvent pas y prétendre, a suscité de nombreuses critiques aussi bien de la part des différents milieux politiques que des principales associations d'aide aux étrangers en France.

France
Partage RéSEAUX SOCIAUX