Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Les Mauritaniens aux urnes pour élire un nouveau président

Samedi 22 Juin 2019 Par Laquotidienne

 

Plus de 1,5 million d'électeurs mauritaniens sont appelés, ce dimanche, à se rendre aux urnes pour exprimer leurs voix au premier tour de l'élection présidentielle et choisir ainsi un nouveau président de la République, en remplacement du chef de l'Etat sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Les électeurs inscrits sur les listes électorales et qui sont au nombre de 1.544.132.000 devront choisir le 10ème président parmi six candidats qui ont réussi à satisfaire les conditions de candidature, dont particulièrement obtenir le parrainage de 100 conseillers municipaux, dont cinq maires.

Il s'agit de Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, dit Ould El Ghazouani, ancien ministre de la Défense et candidat de la majorité au pouvoir, Sidi Mohamed Ould Boubacar, ancien Premier ministre pendant deux mandats (1992-1996 et 2005-2007), Biram Dah Ould Abeid, défenseur des droits de l'Homme et candidat du "Changement civil", Mohamed Ould Maouloud, candidat de la "Coalition des Forces pour le changement démocratique", Kane Hamidou Baba, candidat de la coalition "Vivre Ensemble-CVE", et Mohamed El Mourteji El Wavi, cadre au ministère des Finances (indépendant).

Trois de ces candidats avaient auparavant concouru pour la présidentielle, à savoir Mohamed Ould Maouloud (2007), Hamidou Baba (2009) et Dah Ould Abeid (2014).

Les six candidats avaient organisé des campagnes électorales pendant deux semaines (du 7 au 20 juin courant) dans différentes régions du pays, au cours desquelles ils ont organisé des meetings, des rassemblements et des manifestations pour présenter leurs programmes électoraux et tenter ainsi de séduire les électeurs pour gagner leurs voix.

Dans ce sens, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a qualifié de "positif" le climat ayant entouré la campagne électorale préparatoire du scrutin du 22 juin, assurant que toutes ses structures sont fin prêtes pour la supervision des opérations de vote, qui seront, par ailleurs, surveillées par les représentants de la société civile.

Pour rappel, la dernière élection présidentielle en Mauritanie avait eu lieu en 2014 et a été remportée par le président actuel, Mohamed Ould Abdel Aziz, pour une seconde et dernière mandature, sachant que la Constitution mauritanienne fixe à deux le nombre de mandats présidentiels d’une durée de cinq ans chacun. 

Mauritanie
Partage RéSEAUX SOCIAUX