Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Meurtres en série en Palestine

Lundi 13 Mai 2019 Par Laquotidienne

C’est presque dans une totale indifférence que les Palestiniens sont tués par l’armée israélienne.

Des innocents qui tombent sous les balles de l’occupant, impunément, c'est quasiment devenu une normalité. Malheureusement.

Les chiffres dévoilés ce lundi par le Bureau central de la statistique de Palestine (PCBS), à l'occasion du 71ème anniversaire de la Nakba, le 15 mai, sont édifiants.

Durant l’année 2018, 312 Palestiniens ont été tués par les forces de l’occupation israélienne, dont 57 enfants et 3 femmes.

Selon PCBS, l’occupation détient toujours les corps de 15 martyrs.

Quant au nombre de Palestiniens blessés en 2018 par l'armée israélienne, il a atteint 29.600, dont 16.800 dans la bande de Gaza.

Au total, 9.520 Palestiniens ont été blessés pendant leur participation aux marches du retour déclenchées le 30 mars en commémoration de la journée de la Terre, dont 800 enfants, 283 femmes et 163 ambulanciers.

Par ailleurs, les martyrs palestiniens et arabes tombés depuis 1948 jusqu'à présent ont atteint environ 100.000, détaille le Bureau, précisant que 1.000.000 de Palestiniens ont été arrêtés depuis 1967.

Le rapport fait également savoir qu'à fin mars 2019, 5.700 Palestiniens sont toujours incarcérés dans les geôles israéliennes, y compris 250 enfants et 47 femmes.

En 2018, le nombre des réfugiés palestiniens a dépassé les six millions et environ 28,4% d'entre eux vivent dans 58 camps officiels de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA): 10 camps en Jordanie, 9 en Syrie, 12 au Liban, 19 en Cisjordanie et 8 dans la bande de Gaza.

Palestine
Partage RéSEAUX SOCIAUX