Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Mort de Hamza, "fils préféré" de Ben Laden

Jeudi 01 Aout 2019 Par Laquotidienne

L'homme de 30 ans était considéré comme le "prince héritier du jihad", ainsi que le "successeur désigné" de son père à la tête d'Al-Qaïda.
 

Il figurait sur la liste noire américaine des personnes accusées de "terrorisme". Hamza Ben Laden, l'un des fils d'Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d'Al-Qaïda, est mort. Selon plusieurs médias américains dont le New York Timeset NBC, les Etats-Unis ont contribué à l'opération visant à l'éliminer.

Selon le New York Times, les Etats-Unis ont "eu un rôle" dans l'opération au cours de laquelle Hamza Ben Laden, considéré comme un dirigeant clé d'Al-Qaïda, a été tué. Le quotidien, qui cite deux responsables américains, dit n'avoir pas eu accès à d'autre précision sur cette opération.

Dans un premier temps, NBC avait révélé cette possible "liquidation" du responsable de l'organisation terroriste, indiquant un peu plus tôt que Washington disposait d'informations de services de renseignement attestant de la mort de Hamza Ben Laden, s'appuyant sur trois responsables anonymes. Côté Maison Blanche, Donald Trump a dit ne pas vouloir "faire de commentaire là-dessus".

Aucun détail n'a été apporté quant à la date, au lieu et aux circonstances de la mort d'Hamza Ben Laden, qui serait intervenue au cours des deux dernières années. Selon le New York Times, ce délai s'explique par les difficultés qu'ont connu les autorités américains à confirmer le décès.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles