Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Quand la malédiction s’abat sur la Grande-Bretagne

Mercredi 14 Juin 2017 Par Laquotidienne

Il arrive des années comme ça, où la malédiction semble frapper un pays ou une ville, semant dans son sillage le douloureux parfum de la mort. Ces derniers mois, c’est vraisemblablement ce qui est arrivé à la Grande-Bretagne : trois attentats terroristes et un incendie dramatique. Des épisodes pénibles, résumés en quelques dates :

* Westminster, 22 mars : Un citoyen britannique converti à l'Islam, Khalid Masood, fonce avec son véhicule sur le pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben. Il renverse plusieurs personnes, avant de sortir de son véhicule pour poignarder un policier devant le Parlement.

                    Bilan : 5 morts et une cinquantaine de blessés. L’auteur est abattu par la police.

* Manchester, 22 mai : Le kamikaze Salman Abedi, jeune britannique d'origine libyenne, se fait exploser à la sortie du concert de Ariana Grande à la Manchester Arena.

                    Bilan : 22 personnes sont tuées et 116 blessées.

* Londres, 3 juin : Une camionnette fonce sur les piétons sur le pont London Bridge. Les trois hommes à bord de la camionnette, Khuram Butt, Rachid Redouane et Youssef Zaghba, sortent ensuite du véhicule munis de longs couteaux et se livrent à un véritable carnage. Ils poignardent les passants et les clients de bars et restaurants.

                    Bilan : 8 morts et une cinquantaine de blessés. Les trois assaillants ont été abattus par les force de l’ordre.

* Londres, 14 juin : Un incendie dramatique s’est déclenché dans la Grenfell Tower, une tour de 27 étages du quartier de North Kensington. Quelque 200 pompiers ont été mobilisés pour venir à bout des flammes.

                    Bilan provisoire : 12 morts et des dizaines de blessés.

En trois mois, les tragédies qui ont frappé la Grande-Bretagne ont fait au total 47 morts et près de 300 blessés.

attentat
Partage RéSEAUX SOCIAUX