Inscrivez-vous à notre newsletter


×

UE : 368 millions d'euros d'amende à des fournisseurs d'équipements automobiles

Mardi 05 Mars 2019 Par Laquotidienne

La Commission européenne a infligé mardi aux fournisseurs d'équipements de sécurité pour véhicules automobiles, Autoliv et à TRW, une amende de plus de 368 millions d'euros pour leur participation à des ententes dans le cadre d'une transaction, «en violation des règles anticoncurrentielles de l'UE».

Aucune amende n'a été imposée néanmoins au troisième fournisseur impliqué dans cette transaction, l'entreprise Takata, dans la mesure où celle-ci «a révélé l'existence des ententes à la Commission», a expliqué l'exécutif européen dans un communiqué.

Les entreprises concernées avaient participé à deux ententes portant sur la fourniture de ceintures de sécurité, d'airbags et de volants de direction à des producteurs d'automobiles européens. 

«Les trois fournisseurs se sont entendus pour augmenter les bénéfices réalisés sur les ventes de ces composants qui sauvent des vies.

Ces ententes ont porté préjudice, en définitive, aux consommateurs européens et ont nui à la compétitivité du secteur automobile européen, qui emploie environ 13 millions de personnes dans l'UE», a indiqué la commissaire européenne chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager, citée dans le communiqué.

C'est la deuxième fois que l'UE inflige une amende à des fournisseurs d'équipements de sécurité pour véhicules automobiles pour participation à une entente. 

Les trois fournisseurs d'équipements automobiles visés auraient échangé des informations commercialement sensibles et coordonné leur comportement sur le marché en ce qui concerne la fourniture de ceintures de sécurité, d'airbags et de volants de direction au groupe Volkswagen et au groupe BMW, selon la Commission européenne.

La Commission estime que l'entente est susceptible d'«avoir eu une incidence significative sur les consommateurs européens, étant donné que les clients affectés par l'entente, à savoir le groupe Volkswagen et le groupe BMW, vendent environ trois voitures sur dix achetées en Europe.

Sa décision porte le montant total des amendes infligées par l'UE dans le cadre d'ententes dans ce secteur à 2,15 milliards d'euros.

automobile
Partage RéSEAUX SOCIAUX