Inscrivez-vous à notre newsletter


×

UE : Guéguerre autour du budget de la Politique agricole commune

Mardi 05 Juin 2018 Par Laquotidienne

La Belgique, qui risque de perdre entre 400 et 600 millions d'euros d'aides agricoles dans le budget 2021-2027 de l'Union européenne (UE), a annoncé mardi sa décision de se joindre à un groupe de six autres pays européens réclamant le maintien de ce budget agricole à son niveau actuel.

La Belgique aligne ainsi sa position à celle de la France, l'Espagne, la Finlande, la Grèce, l'Irlande et le Portugal, également affectés par les coupes budgétaires dans la Politique agricole commune (PAC) proposées par la Commission européenne dans le cadre du prochain budget à long terme de l'UE, le premier après le départ en 2019 du Royaume-Uni, l'un des principaux contributeurs de l'Union.

"Nous demandons que le budget de la PAC soit augmenté afin de le ramener à son niveau actuel. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons relever avec succès les défis économiques, sanitaires, environnementaux et du changement climatique", a affirmé le ministre fédéral belge de l'Agriculture, Denis Ducarme, cité par l’agence Belga. 

L'exécutif européen propose une réduction de 5% du budget de la PAC pour compenser la perte de la contribution britannique (Brexit) et mener des politiques nouvelles ou renforcées (sécurité, défense, immigration, Erasmus, etc).

"De très gros efforts sont demandés à un certain nombre de pays, et nos craintes sont de voir l'agriculture continuer d'être une variable d'ajustement du budget européen, c'est difficilement acceptable", a affirmé Ducarme depuis Sofia (Bulgarie) où il assistait à une réunion informelle des ministres européens.

Pour le moment, la Belgique étudie encore plusieurs aspects de la proposition de la Commission européenne, en comparant notamment les montants selon qu'ils prennent ou non en compte l'inflation et selon les réalités qu'ils recouvriront dans la PAC réformée.

Mais il estime d'ores et déjà que les coupes cumulées dans les premier et deuxième piliers (aides directes et développement rural) de la PAC correspondent à une perte de 400 à 600 millions d'euros.

Le Parlement européen avait déjà contesté l'ampleur des coupes proposées dans le cadre du prochain budget à long terme de l'UE pour la période 2021-2027, notamment au titre de la politique agricole commune et la politique de cohésion.

Dans une résolution non législative sur les propositions de la Commission européenne relatives au cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027, les députés européens estiment que les données comparatives de la Commission ne donnent pas une image réelle des réductions de financement proposées pour les régions et les communautés agricoles d'Europe.

Celles-ci devraient perdre respectivement 10% et 15% au lieu "d'environ 5%" selon la Commission, corrigent les eurodéputés qui réitèrent leur position pour maintenir le financement des politiques agricoles communes et de cohésion au moins au niveau actuel.

 

union européenne
Partage RéSEAUX SOCIAUX