Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Vague de violences xénophobes en Afrique du Sud

Mercredi 31 Mai 2017 Par Laquotidienne

Les actes de violences contre les étrangers se sont poursuivis dans la nuit de mardi à mercredi dans la ville de Durban, chef lieu de la province sud-africaine de Kwazulu Natal, rapportent les médias. Plusieurs commerces d’étrangers ont été pillés et incendiés lors de ces violences, qui ont fait un mort. Détails.
Ces actes de violences ont secoué notamment les townships de KwaMashu et Chesterville, au nord de Durban, où les manifestants ont dressé des obstacles pour empêcher l’intervention des forces de l’ordre. 
Les services de sécurité sont maintenus en état d’alerte maximale pour faire face à toute propagation des violences dans cette métropole sud-africaine qui abrite une grande communauté d’immigrés.
Les violences xénophobes sont devenues quasi-régulières en Afrique du Sud, pays qui abrite près de deux millions d’étrangers, en majorité des Africains.
Dans un climat de crise économique profonde marquée notamment par un chômage qui affecte plus de 26% de la population active, ces étrangers sont accusés par les Sud-Africains de voler leurs emplois. 
En 2008, plus de soixante personnes, en majorité des immigrés africains, ont été tuées lors d’incidents xénophobes dans ce pays.

Afrique du Sud
Partage RéSEAUX SOCIAUX