Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Bravo les poulets !

Dimanche 23 Decembre 2018 Par Laquotidienne

Ils n’aiment pas particulièrement qu’on les appelle flics, encore moins poulets.

Mais, croyez-nous, cela n’a rien de péjoratif. D’autant que les Marocains peuvent être très fiers… de leurs poulets.

Oui, les flics marocains sont efficaces. Et la diligence avec laquelle ils ont mené l’enquête sur les meurtres des deux touristes scandinaves à Imlil en est un exemple. Parmi tant d’autres.

Entre le moment où les corps des deux victimes ont été découverts (lundi 17 décembre) et le moment où le 1er suspect a été arrêté, il s’est à peine écoulé 24 h.

Puis les arrestations se sont multipliées. Et entre jeudi et vendredi, 9 autres indiividus ont été interpellés.

Et la célérité avec laquelle les forces de sécurité ont défait les nœuds de cet acte criminel aux relents terroristes n’est pas passé inaperçue.

Particulièrement au sein de la classe politique qui a condamné unanimement cet acte odieux.

Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a ainsi salué les efforts déployés par le Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ), ainsi que par tous les éléments de police de la préfecture de sûreté de Marrakech, l'ensemble des agents d'autorité, de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires qui veillent sur la préservation de la sécurité du pays.

Non sans louer l'action des services de sécurité qui ont réussi à démanteler vingt réseaux terroristes en l'espace de deux ans.

Même son de cloche à la Chambre des représentants qui salué les efforts appréciables déployés par les agents d'autorité.

Bref, il est de bon ton de rendre hommage à ceux qui veillent, au quotidien, sur notre sécurité. Ils en valent bien la peine.
 
Rappelons que l’enquête sur l’assassinat de ces deux touristes étrangères se poursuit.

Jeudi, le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Rabat annonçait ainsi que les investigations et les recherches menées ont permis de savoir que la vidéo diffusée montrant les individus arrêtés en train de prêter allégeance à "Daesh" a été enregistrée la semaine d’avant, avant l'exécution des actes criminels faisant l'objet de l'enquête.

Ils y exprimaient leur intention de commettre des actes terroristes.

Et à l’approche des festivités du nouvel an, les autorités ont relevé le niveau de vigilance.

BCIJ
Partage RéSEAUX SOCIAUX