Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Le Maroc s’insurge contre l’instrumentalisation du fonds pour la Paix de l’UA

Mercredi 07 Novembre 2018 Par Laquotidienne

Le Maroc insiste sur "l’impératif de la clarté et de la bonne gouvernance" dans la gestion du fonds pour la Paix de l’Union africaine (UA).

"Il est primordial que ce fonds ne soit pas instrumentalisé à des fins purement politiques, et devrait, en outre, se consacrer aux activités de l’UA liées à la paix et à la sécurité, y compris les activités se rapportant à la prévention et au règlement des conflits", a souligné, mercredi à Addis-Abeba, l'ambassadeur Mohammed Arrouchi, représentant Permanent auprès de l'UA et de la CEA, qui préside la délégation marocaine à la réunion du Comité des représentants permanents de l’Union africaine (COREP), préparatoire du 11ème Sommet extraordinaire sur la réforme institutionnelle de l'Union. 

Selon lui, "il est de la conviction du Maroc qu’un financement prévisible de l’Union africaine reste tributaire de l’opérationnalisation de ce fonds, destiné à financer 25% des opérations de soutien à la paix, outre sa couverture des activités opérationnelles en matière de médiation et de diplomatie préventive.

Le Royaume est d’avis pour mettre l’accent sur la nécessité de déterminer les organes et structures chargés de la gestion de ce fonds, appelant également à une grande implication des Etats membres et du Comité des 15 ministres africains des Finances (F15), dont le Maroc est membre, dans sa gestion, ajoute-t-il.

Union africaine
Partage RéSEAUX SOCIAUX