Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Les conseillers font le bilan de la cession d'avril avant de partir en vacances

Mardi 08 Aout 2017 Par Laquotidienne

 

La Chambre des Conseillers a clôturé, mardi, la session d'avril de l’année législative 2016-2017, conformément aux dispositions de l'article 65 de la constitution et de l'article 6 du règlement intérieur de la Chambre.

Intervenant à cette occasion, le président de la Chambre des conseiller, Hakim Benchamach, a indiqué que le bilan de cette session était important sur tous les plans, notant que l'interaction avec les contenus des discours royaux, dont celui de la fête du Trône, nécessite l'élaboration d'une feuille de route pour poursuivre les efforts de parachèvement des chantiers stratégiques, remédier aux dysfonctionnements et promouvoir la bonne gouvernance parlementaire.

Il a ajouté que la Chambre a adopté, lors de cette session, 46 projets de loi, dont 34 portant sur l'approbation de conventions internationales et 12 projets de loi relatifs aux différents aspects socio-économiques, à leur tête le projet de loi de finances 2017, notant qu'un nombre important de ces conventions concernent les pays africains, conformément aux hautes orientations tracées par SM Le Roi après l’admission du Maroc au sein de l'Union africaine (UA) et les visites du Souverain dans plusieurs pays du continent.

Les autres textes approuvés portent sur les volets socio-économiques et ceux des droits de l'homme, a poursuivi M. Benchamach, relevant que d'autres lois dédiées à certaines catégories sociales ont été également adoptées.

Pour ce qui est du contrôle de l'action gouvernementale, la Chambre a tenu lors de cette session 35 séances plénières, dont 14 consacrées aux questions orales, a souligné le président de la Chambre, rappelant que la présence des conseillers lors de ces séances a atteint une moyenne de 56 pc sur le nombre total des membres et près de 69 pc lors des séances des questions hebdomadaires.

Concernant les activités de contrôle et de prospection des commissions permanentes, il a relevé que ces dernières ont reçu, sous ce nouveau gouvernement, 19 requêtes de groupes et groupements dont le gouvernement a interagi avec 4 d'entre elles, alors que pour les missions de prospection et les visites de terrain, les commissions permanentes ont reçu 5 requêtes, dont 2 ont été satisfaites par le gouvernement.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles