Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Mexico : Appel au démantèlement des milices du polisario

Mardi 11 Septembre 2018 Par Laquotidienne

Des acteurs académiques et associatifs latinos-américains, qui ont pris part à une rencontre internationale des leaders pour la coopération, organisée à Mexico, ont appelé au démantèlement des milices du polisario et à la libération des populations séquestrées dans les camps de Tindouf.

Mettant en évidence la collusion des séparatistes du polisario avec les groupes terroristes, le groupe régional représentant la Fondation Global Africa Latina, qui regroupe des acteurs culturels, académiques et associatifs de plusieurs pays d'Amérique Latine, souligne que les camps de Tindouf sont devenus un "terrain fertile" pour les recruteurs d'Al-Qaida et les trafiquants de tous bords.

Le groupe régional participant à cette rencontre internationale a appuyé ces conclusions par celles d'un rapport du Centre international des études sur le terrorisme (ICTS), relevant du think-tank américain "Potomac Institute for Policy Studies", et une mission d'observation réalisée récemment par ses experts dans la région, indique la Fondation dans un communiqué publié par plusieurs sites d'information mexicains. 

L'intervention de la présidente du Centre d'études pour la démocratie populaire (CEDEPU), Jacqueline Andrea Hernandez, à cette rencontre, a été l'occasion de réaffirmer qu'il est plus que jamais nécessaire pour la communauté internationale de procéder à "un recensement des populations des camps de Tindouf", estimant que "parmi cette population existe des infiltrations idéologiques" qui constituent une "menace pour la sécurité régionale, étant un terrain fertile pour le recrutement des terroristes et des trafiquants".

Jacqueline Andrea Hernández, qui a rappelé les conclusions d'une rencontre organisée récemment au National Press Club à Washington, où les contrevérités et les allégations mensongères des ennemis du Maroc au sujet de la réalité du conflit autour du Sahara marocain ont été déconstruites, déplorant l'instrumentalisation par l'Algérie de la question du Sahara pour nuire à l'intégrité territoriale du Royaume. 

Des participants à cette rencontre internationale des leaders pour la coopération ont rappelé à cette occasion que le Maroc a présenté en 2007 un plan d'autonomie qui a été qualifié par le Conseil de sécurité et par plusieurs puissances influentes de "sérieux et crédible", tout en se félicitant de la suspension des relations de coopération entre le polisario et plusieurs parlements latino-américains, dont ceux du Paraguay et de la Colombie.

La rencontre de Mexico a été aussi l'occasion de mettre en relief les efforts déployés par le Maroc pour parvenir à une solution politique, juste et durable, au conflit du Sahara, dans le cadre du plan marocain d'autonomie, et de dénoncer les manœuvres du Polisario visant à porter atteinte à la paix et à la stabilité dans la région.

"Il est temps de donner une chance à la paix en endossant l'Initiative marocaine d'autonomie" qui représente une solution appropriée pour une résolution définitive du conflit, a affirmé la conférencière mexicaine Maricarmen González Camacho, lors de cette rencontre.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles