Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Terrorisme : 175 structures démantelées au Maroc depuis 2002 et plus de 2.900 personnes arrêtées

Lundi 09 Octobre 2017 Par Laquotidienne

Le terrorisme demeure "le premier défi de sécurité" pour les Etats au 21ème siècle, autant dans la région de l'Afrique du Nord et au Moyen-Orient que dans les pays du reste du monde. C’est ce qu’a affirmé, lundi à Casablanca, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb,  en ouverture de l’édition 2017 de l’Africa Security Forum.
Selon Boutayeb, "les métamorphoses des filières terroristes ont atteint aujourd'hui une ampleur sans précédent et sans commune mesure avec ce qui était la situation dans les années 1990 et 2000", ajoutant que "la menace elle-même est devenue de plus en plus fluctuante et insaisissable".
"Les renseignements disponibles et les actions récentes de démantèlement des cellules terroristes au Maroc confirment, malheureusement, la persistance de la menace, sachant que les services du ministère de l'Intérieur au Royaume du Maroc sont en état d'alerte maximale depuis plus de 6 ans", a-t-il expliqué.
Il a également noté que "cette situation de la menace terroriste, qui tend à devenir une donne structurelle et à plafonner à un palier supérieur d'imminence et de gravité est due au fait que la stabilité de la région d'Afrique du Nord a été mise, ces dernières années, à rude épreuve, à cause de la prolifération de groupuscules terroristes et de la difficulté de plusieurs pays à contrôler leurs frontières".
Il a estimé que cette menace "est encore amplifiée par le risque avéré du retour imminent des combattants terroristes qui évoluent au niveau des foyers de tension, notamment en Irak et en Syrie, où les groupes terroristes continuent de reculer depuis des mois".
Bentayeb rappelle aussi que les efforts déployés par le Maroc ont permis le démantèlement, depuis l'année 2002, de 175 structures terroristes, dont plus d'une cinquantaine liées aux différents foyers de tension, notamment la zone afghano-pakistanaise, l'Irak, la Syrie et le Sahel, et l'arrestation de plus de 2.900 personnes. Actuellement, le nombre de Marocains dans les rangs des combattants sur les différents terrains de conflits, particulièrement en Irak et en Syrie, est estimé à 1.669.

Organisé par le think-tank "Atlantis" et le Forum international des technologies de la sécurité, Africa Security Forum réunit des responsables sécuritaires de pays africains et européens, ainsi que des experts de plusieurs nationalités.

BCIJ
Partage RéSEAUX SOCIAUX