Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Visite du Pape François au Maroc : De Grands moments d’émotion

Dimanche 31 Mars 2019 Par Laquotidienne

Le Roi Mohammed VI, accompagné du Prince héritier Moulay El Hassan et du Prince Moulay Rachid, a présidé, samedi à l'esplanade de la Mosquée Hassan à Rabat, la cérémonie d'accueil officiel du Pape François.

A l'arrivée des cortèges des deux Souverains à l'esplanade, le Roi Mohammed VI et le Pape François ont salué les couleurs nationales au son des hymnes nationaux des deux pays, alors qu'une salve de 21 coups de canon retentissait en signe de bienvenue au chef de l'État du Vatican et de l'église catholique.

Le Roi et son illustre hôte ont, ensuite, gagné la tribune royale à l'esplanade de la mosquée Hassan d'où ils ont prononcé, devant des dizaines de milliers de personnes, toutes confessions confondues, des discours à l'occasion de leur première rencontre.

Ils ont aussi eu des entretiens en tête-à-tête au terme desquels ils ont échangé des présents symboliques.

Le Pape François a par ailleurs visité le Mausolée Mohammed V à Rabat, où il s'est recueilli sur les tombes de feu Mohammed V et feu Hassan II.

A cette occasion, le chef de l'église catholique a déposé des gerbes de fleurs sur les tombes des regrettés Souverains.

Le Souverain pontife a, par la suite, signé le Livre d'or du Mausolée, avant de recevoir un ouvrage retraçant l'histoire de ce lieu ainsi que l'écusson du Mausolée Mohammed V, remis par le conservateur du Mausolée.

"A l'occasion de ma visite en ce Mausolée, j’invoque Dieu Tout-Puissant pour la prospérité du Royaume du Maroc, lui demandant de faire grandir la fraternité et la solidarité entre chrétiens et musulmans ! Priez pour moi, je vous en prie", a écrit le Pape en français sur le Livre d'or du Mausolée.

Le Roi Mohammed VI et le Pape François ont également visité l'Institut Mohammed VI de formation des Imams, morchidines et morchidates, où a été projeté un film institutionnel sur les objectifs, les missions et les différentes réalisations de l'Institut.

Cette visite a également été marquée par des chants religieux de tradition musulmane, chrétienne et hébraïque, exécutés par l'orchestre philharmonique du Maroc.

Ils ont par la suite procédé, à la salle du Trône au palais royal à Rabat, à la signature de "l'Appel d'Al Qods" visant à conserver et à promouvoir le caractère spécifique multireligieux, la dimension spirituelle et l'identité particulière de la ville sainte.

En outre, le Pape François a rencontré un groupe de migrants d'Afrique subsaharienne en situation régulière, au siège de l'association caritative Caritas Maroc à Rabat.

Prenant la parole devant l'assistance, le souverain pontife a souligné qu’"on ne peut pas penser des stratégies de grande portée, capables de donner la dignité, en se limitant à des actions d’assistance envers le migrant".

"Ici il y a un chemin à faire ensemble, comme de vrais compagnons de voyage, un voyage qui nous engage tous, migrants et autochtones, dans l’édification de villes accueillantes, plurielles et attentives aux processus interculturels, des villes capables de valoriser la richesse des différences dans la rencontre de l’Autre", a-t-il relevé.

Il a dans ce contexte formé le vœu de voir émerger "des alliances capables de dégager des espaces où accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. "En définitive, des espaces où donner de la dignité", a dit le chef de l’église catholique.

Le Souverain pontife a rappelé la tenue de la Conférence intergouvernementale de Marrakech qui a adopté le Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière, "un important pas en avant pour la communauté internationale qui affronte pour la première fois au niveau multilatéral le thème dans un document d’importance".

A noter enfin que le Roi Mohammed VI a offert, au palais des hôtes à Rabat, un dîner officiel en l'honneur de la délégation accompagnant le Pape François, présidé par le Chef du gouvernement, Saad Eddiine El Othmani.
 

Pape François
Partage RéSEAUX SOCIAUX