Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Drame d'Imlil : Le Maroc s’indigne

Lundi 24 Decembre 2018 Par Laquotidienne

L’assassinat, la semaine dernière, des deux touristes scandinaves, Louisa Vesterager Jespersen, 24 ans, du Danemark, et Maren Ueland, 28 ans, de Norvège, à Imlil (province d’Al Haouz), a plongé le Maroc dans l’émoi.

Après cet acte odieux dénoncé par les hommes politiques et les citoyens, l’émotion a cédé petit à petit la place à l’indignation et à la colère.

A Tanger, hommes, femmes, enfants, jeunes et moins jeunes, Tangérois et étrangers, ont convergé dimanche soir pour un sit-in dans le centre de la ville du Détroit pour dire leur indignation et leur rejet de ces meurtres ignobles.

Marocains et étrangers ont tour à tour pris la parole lors de ce sit-in pour condamner, dans les termes les plus fermes, cet acte odieux étranger à la culture marocaine, connue dans le monde entier pour ses valeurs de tolérance, d’hospitalité et d’acceptation de l’autre. 

A Essaouira aussi, un sit-in d'indignation contre le terrorisme et de solidarité avec les familles des deux victimes a été observé dimanche à la place Moulay El Hassan à Essaouira.

Les participants à ce rassemblement ont déposé une gerbe de fleurs et allumé des bougies en guise de soutien et de réconfort aux familles et proches de Louisa et Maren. 

Clairement, les Marocains disent non au terrorisme et à l’obscurantisme.

Mais cet acte barbare, témoigne, une fois de plus, que se planquent encore dans le Royaume des illuminés prêts à répandre le sang et à endeuiller des familles.

Raison pour laquelle d’ailleurs les sécuritaires ont relevé le niveau de vigilance, particulièrement en cette fin d’année.

Des sécuritaires qui ont réussi à démanteler 20 réseaux terroristes en deux ans.

BCIJ
Partage RéSEAUX SOCIAUX