Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Immigration illégale : Quand des Algériens veulent devenir… Marocains

Lundi 29 Octobre 2018 Par Laquotidienne

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé, en coordination avec la préfecture de police d'Oujda et sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, à l'arrestation, lundi matin dans les villes d'Oujda et Berkane, de 26 individus, dont 12 ressortissants algériens.

Motifs : leurs liens présumés avec un réseau criminel s'activant dans la falsification de documents administratifs officiels et l'organisation d'opérations d'immigration illégale.

Les perquisitions menées dans le cadre de cette opération sécuritaire ont permis la saisie de matériels et documents administratifs qui pourraient avoir été utilisés dans des opérations de falsification, à savoir un ordinateur portable, des disques durs et des téléphones portables, en plus d'un ensemble de documents administratifs et de pièces d'identité.

Le procédé criminel des mis en cause consiste en la falsification de documents administratifs et de pièces d'identité au profit de ressortissants algériens en vue de leur faciliter l'accès et la résidence illégale au Maroc et l'obtention de la nationalité marocaine.

Les prévenus ont été soumis à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin d'élucider toutes les ramifications et les liens éventuels de ce réseau criminel, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger, et d'appréhender l'ensemble des complices.

Migrants
Partage RéSEAUX SOCIAUX