Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Les Abattoirs de Casablanca se mettent aux normes et décrochent l'agrément ONSSA

Vendredi 19 Mai 2017 Par Laquotidienne

La mise à niveau et aux normes des Abattoirs de Casablanca a été couronnée par l'obtention de l'agrément de l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) et la certification ISO 22000. L'annonce a été faite ce vendredi à Casablanca par le président du Conseil de la ville, qui s’exprimait lors d’un point de presse. Abdeaziz El Omari a souligné qu’à travers ces deux reconnaissances, les Abattoirs de Casablanca visent en premier lieu la satisfaction de leurs usagers et du consommateur final, ajoutant que les viandes issues d'un abattoir agréé et certifié sont produites dans des conditions d'hygiène et de sécurité sanitaire conformes aux normes du fait des systèmes d'autocontrôle, de vérification et de surveillance. Ainsi, pour les consommateurs, les viandes portent un numéro d'agrément certifiant leur qualité et une reconnaissance de sécurité sanitaire internationale, et pour les chevillards, usagers des Abattoirs de Casablanca, c'est une opportunité de commercialiser leurs produits partout au Maroc et même à l'export. Cette assurance, indique El Omari, doit permettre à la ville de Casablanca un meilleur positionnement vis-à-vis de la concurrence et une contribution à la lutte contre l'abattage clandestin.
Dans ce sillage, il a rappelé qu’en 2015 le Conseil de la ville a confié à la SDL Casa Prestations, la gestion des Abattoirs de Casablanca pour disposer d'un équipement de haut niveau agréé par l'ONSSA, maîtriser la sécurité sanitaire de cette filière à l'échelle de la région et y contribuer à l'échelle de tout le territoire national et offrir un service attractif pour lutter contre le marché d'abattage clandestin. Un programme d'investissements important a permis de réhabiliter les installations, mettre aux normes les outils de production, moderniser la gestion et aménager de nouveaux espaces. La rénovation du système de froid a constitué l'un des axes majeurs de ce programme, avec plus de 30 millions de dirhams engagés pour éliminer le risque de fuites d'ammoniac, auquel a dû faire face Casa Prestations dès la reprise de la gestion. 
Par ailleurs, en obtenant la certification ISO 22 000 de leurs processus (norme internationale relative à la sécurité des denrées alimentaires), les Abattoirs de Casablanca se dotent d'un outil de management performant pour la maitrise des risques inhérents à la sécurité des aliments, a-t-il conclu. 

ONSSA
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles