Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Migrants marocains en Libye : Douloureux retour au pays natal

Vendredi 08 Decembre 2017 Par Laquotidienne

En décidant de quitter leur pays pour tenter de chercher un avenir meilleur ailleurs, ils ne s’imaginaient certainement pas qu’ils allaient vivre un tel calvaire. Plusieurs Marocains, comme beaucoup d’autres jeunes d’Afrique subsaharienne, ont effet découvert, en Libye, cette face sombre de l’immigration qui marquera leur restant de leur vie.
Aujourd’hui, au lieu de continuer de (sur)vivre dans la souffrance, certains d’entre eux ont choisi la voie de la raison : le retour dans leur pays natal.

 

 

Ainsi, la première étape de rapatriement des Marocains bloqués en Libye a concerné 235 personnes de la région de Zouara, a indiqué ce vendredi le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la Migration. Cette opération sera bien évidemment suivie d’autres, pour venir en aide à tous ces fils du pays qui vivent le martyr en terre libyenne.

Si le Maroc aura été réactif sur ce sujet grâce, il le faut le dire, aux instructions données par le Roi, il n’en est pas de même pour maints d’autres pays africains. C’est peut-être pour cela que l’Union africaine a pris les choses en main, annonçant son intention de rapatrier dans leur pays d'origine 20.000 migrants réfugiés en Libye, dans les six prochaines semaines. 

Mais disons-le : il y aura des migrants qui préféreront encore mourir là-bas que de subir la «honte» de retourner chez eux, démunis, sans le sou, et le regard réprobateur de la société.

D. W. 

Migrants
Partage RéSEAUX SOCIAUX