Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Plus de paniers de repas dans les établissements pénitentiaires

Lundi 30 Octobre 2017 Par Laquotidienne

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé que la décision d'interdire l'entrée des paniers de repas a été généralisée à l’ensemble des établissements pénitentiaires et ce, à partir de ce lundi. La prison locale Ain Sebaa 1 a été le dernier établissement à appliquer cette décision, rejoignant ainsi les autres établissements où cette décision est entrée en vigueur au cours des dernières semaines.

«Contrairement aux allégations relayées par certains journaux et sites électroniques, les familles de prisonniers dans divers établissements pénitentiaires ont reçu "avec satisfaction" la décision d'interdire l'introduction des paniers de repas, en raison du coût élevé de ces paniers supportés par les familles qui sont en majorité issus de milieux pauvres, indique un communiqué de la DGAPR.

Cette décision contribuera aussi à combattre l’infiltration de produits illicites dans les prisons, souligne le communiqué, ajoutant que les données de terrain montrent que les paniers de repas constituent une source principale de trafic de ces produits dans les établissements pénitentiaires.

Pour rappel, la gestion de la restauration a été déléguée à une société privée. «Après le lancement de cette opération de manière progressive dans un nombre limité de prisons, il a été procédé à sa génération depuis le début de l’année dernière», souligne la même source.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles