Inscrivez-vous à notre newsletter


×
EMISSION DU 30/05

Migrants : Morts de soif en plein désert

C’est la face horrible de l’immigration. Celle que l’on n’aimerait pas voir. Celle très différente de l’incroyable destin de Mamoudou Gassama. Celle de la jeunesse africaine qui perd la vie... simplement qu’elle aspirait à une vie meilleure.

Ainsi, deux migrants, victimes d’une déshydratation extrême, sont morts de soif en plein désert nigérien et 80 autres ont pu être secourus alors qu'ils se dirigeaient vers l'Europe via la Libye. C’est ce qu’a rapporté mardi l'Organisation internationale des migrations.  

Ils étaient en route vers la Libye ont été "bloqués" pour une durée de "trois jours dans le désert" à cause "d'une panne mécanique" de leur voiture avant d'être "abandonnés par leurs passeurs". 

Aujourd’hui, l'OIM focalise aussi ses opérations de sauvetage du côté de la frontière algérienne, depuis qu'Alger refoule en masse des migrants africains, notamment via le désert nigérien.

Depuis le début de l'année, l'OIM a déjà mené "18 opérations de sauvetage" similaires vers la frontière algérienne, et reconduit plus de 3.000 personnes. 

Pour dissuader les passeurs, Niamey a voté en 2015 une loi stricte assujettissant leurs crimes à des peines allant jusqu'à 30 ans de prison.

A noter par ailleurs que l’Union européenne a adopté mardi de nouveaux programmes visant à protéger et à soutenir les migrants et les réfugiés en Afrique, dotés d’un montant global de 467 millions d'euros.

Ces programmes, qui s’inscrivent dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, couvrent la région du lac Tchad, le Sahel et la Corne de l'Afrique. 

Migrants
Partage RéSEAUX SOCIAUX