Economie Tout voir

85% des salariés du secteur privé déclarés à la CNSS

85% des salariés du secteur privé déclarés à la CNSS

 

Le nombre de salariés déclarés est passé de 1,5 million d'assurés en 2005 à plus de 3,5 millions actuellement, soit un taux de 85% du total des salariés du secteur privé, a indiqué, jeudi à Casablanca, le DG par intérim de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Abdellatif Mortaki.

Intervenant lors d'un séminaire sur "Le rôle du ministère public dans l'extension de la protection sociale au Maroc", Mortaki a souligné que plusieurs facteurs ont contribué à atteindre ces réalisations, notamment la mobilisation globale des cadres et employés de la CNSS dans ce domaine. 

Il s'agit aussi de l'amélioration de l'attractivité du système, qui inclut désormais la couverture assurance-maladie obligatoire (AMO), et de l'adoption d'une nouvelle approche de communication envers les entreprises visant à les sensibiliser de l'importance de déclarer leurs salariés, a-t-il poursuivi.

Il se félicite par ailleurs des efforts déployés par la CNSS, en tant qu'acteur fondamental dans le système de protection sociale, pour l'augmentation du taux de couverture sociale et médicale des assujettis au régime de sécurité sociale. 

La Caisse a réussi également à intégrer de nouvelles catégories, comme les pêcheurs artisans et les travailleurs domestiques, au régime de sécurité sociale, a noté Mortaki.

"Nous sommes en train de mettre en œuvre de façon progressive les lois de la protection sociale et de la couverture médicale des indépendants, des professionnels et non salariés, dont le nombre avoisine les 4 millions de personnes", a-t-il soutenu.
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 06 Avril 2022

Elargissement de l’AMO : 1,6 million de travailleurs non-salariés immatriculés à la CNSS en 4 mois

Jeudi 24 Mars 2022

CNDP / CNSS : La généralisation de la couverture sociale et la protection de données en débat à Rabat

Jeudi 03 Mars 2022

AMI : Les médecins libéraux contestent les prélèvements bancaires «illégaux» de la CNSS

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required