Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Aménagement de la vallée du Bouregreg : Des résultats positifs, mais…

Aménagement de la vallée du Bouregreg : Des résultats positifs, mais…

Jeudi 25 Juillet 2019 Par Laquotidienne

Le projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg est l'un des grands chantiers structurants qui contribuent au développement économique et social des villes de Rabat et Salé.

C’est ce qu’a affirmé, mercredi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, qui s’exprimait à l'occasion de la 16ème session du Conseil d’administration de l’Agence pour l'aménagement de la vallée de Bouregreg (AAVB).

Selon El Otmani, l'Agence a réussi à renforcer la liaison entre les deux villes, leur permettant d’avoir une vision unifiée pour rayonner davantage au niveau national et international.

L’Agence a également élaboré un ensemble de projets qui ont fortement contribué à la fluidification de la circulation entre les deux villes, a-t-il ajouté, citant, à titre d'exemple, le projet du tramway, le pont Hassan II, le pont Moulay Youssef, le tunnel de l’Oudaya et la rocade 2.

Le chef du gouvernement a mis en avant le rôle de l’AAVB dans le développement culturel des deux villes, à travers les actions de sa "filiale Bouregreg Cultures" dans la réalisation de projets à dimension culturel, comme le Grand théâtre de Rabat, dont les travaux connaissent un progrès notable, nécessitant la conjugaison des efforts pour les achever. 

La réussite que connaît l’AAVB dans la réalisation de ses programmes résulte principalement du modèle financier et institutionnel adopté dans le cadre des premier et deuxième contrats-programmes, a indiqué El Otmani.

Vu les nouvelles orientations de l’Agence en matière d’urbanisme, El Otmani a souligné l’impératif d’adopter un nouveau modèle financier prenant en considération les nouveaux changements qu’a connus le projet, d’élaborer un programme d’investissement s’étalant sur une période de 7 ans entre 2019 et 2025 et dont les axes comprennent différents domaines, notamment la mutation urbaine, le changement environnemental et le développement durable, la préservation du patrimoine et le développement urbain.

Malgré les résultats positifs observés par la population des deux villes, le chef du gouvernement a, en revanche, fait état d'un retard dans l'achèvement de certains projets programmés dans le cadre du contrat-programme et dans les accords conclus entre l'Agence et ses partenaires.

Ceci est dû principalement au fait que certains contributeurs n’ont pas honoré leurs engagements financiers, a-t-il expliqué.
El Otmani a, ainsi, appelé toutes les parties concernées à œuvrer afin d’assurer la réussite de ce projet de développement, et de poursuivre leur soutien à l’Agence en mettant à son profit les ressources financières pour achever les projets.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Saad Eddine El Othmani
Partage RéSEAUX SOCIAUX