Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Fortes pluies à Casablanca : Lydec déballe tout

Fortes pluies à Casablanca : Lydec déballe tout

Mardi 12 Janvier 2021 Par Laquotidienne

 

Les fortes pluies qui se sont abattues au Maroc ces derniers jours ont semé le chaos dans certains quartiers de la capitale économique.

 

Le Top management de Lydec s’est exprimé aujourd’hui devant les représentants de la  presse nationale afin d’éclairer l’opinion publique sur les mesures préventives et les opérations menées lors des intempéries qui ont paralysé bon nombre d’endroits de la métropole économique.

«La ville de Casablanca a enregistré en 6 jours une pluviométrie de 250 mm. L’équivalent de près de 70% des pluies d’une année», a fait remarquer en guise de propos introductifs, Jean-Pascal Darriet, DG de Lydec.

Il convient de garder à l’esprit que sur toute l’année 2020, Casablanca a enregistré une pluviométrie de 218 mn. Le patron de Lydec est formel. La capacité du réseau d’assainissement liquide, long de 6.800 km, n’a pas été en mesure d’absorber les quantités d’eau qui se sont abattues sur la grande métropole en si peu de temps.

En clair, les débordements relevés sont dus aux zones non encore équipées en réseaux d’assainissement pluvial et à la saturation des réseaux sur des points sensibles ne permettant pas d’absorber les pluies d’une forte intensité.

Et pourtant, le délégataire n’a pas lésiné sur les moyens. Pour preuve, 800 agents ont été mobilisés sur le terrain, aidés par 300 unités (matériel de toutes sortes). Le top management du délégataire doté, de 25 pluviomètres, a également rassuré sur le fait que toutes les opérations préventives pour éviter les débordements des eaux pluviales ont été effectuées.

Ainsi, près de 30.000 tonnes de sédiments correspondant à divers déchets contenus dans le réseau et les ouvrages, ont été extraites afin de permettre une bonne évacuation des eaux pluviales.

Au final, l’une des grandes problématiques à laquelle est confrontée le Grand Casablanca est l’accroissement plus soutenu de l’urbanisation que celui du réseau d’assainissement liquide.

Un meilleur dimensionnement du réseau grâce aux investissements à la hauteur des enjeux et la prise en compte de l’assainissement pluvial dans l’aménagement urbain, sont autant de solutions aux débordements des eaux pluviales.

 

M.Diao

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Lydec
Partage RéSEAUX SOCIAUX