La Quotidienne TV

Affaire Brahim Ghali: L'ex-cheffe de la diplomatie espagnole entendue par la justice en octobre

 

L'ex-ministre espagnole des Affaires étrangères sera entendue lundi 4 octobre par un juge dans le cadre de l'enquête sur les conditions de l'accueil en avril dans le pays du chef des séparatistes du polisario pour y être soigné de la Covid-19, a indiqué lundi la justice.

Arancha Gonzalez Laya sera auditionnée à 13H00 par un juge d'instruction du tribunal de Saragosse, ville où avait atterri Brahim Ghali, chef des milices du polisario, lors de son arrivée en Espagne en avril, a précisé le tribunal régional d'Aragon.

D'autres responsables politiques ou institutionnels seront également entendus comme l'ex-secrétaire générale technique du ministère des Affaires étrangères, la directrice de cabinet du ministre de l'Intérieur ou encore la directrice de la "Fabrique nationale de la monnaie et du timbre", une structure chargée de fabriquer les passeports.

La présence en Espagne de Brahim Ghali avait déclenché une crise diplomatique majeure entre l'Espagne et le Maroc.

L'enquête doit permettre de "vérifier les circonstances de l'entrée en Espagne de Brahim Ghali", avait expliqué le tribunal la semaine passée.

Selon les médias, la justice cherche à savoir pourquoi Ghali a été exempté de contrôle de son passeport lors de son arrivée.

Arancha Gonzalez Laya, personnage clé de la crise puisqu'elle était à l'époque la cheffe de la diplomatie espagnole, a depuis quitté le gouvernement de Pedro Sanchez en juillet après un remaniement.

Espagne Justice Brahim Ghali Arancha Gonzalez Laya

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 18 Octobre 2021

Le ministère public présente le guide de la "Kafala" des enfants abandonnés

Jeudi 14 Octobre 2021

Liban: Six morts dans une manifestation contre l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth

Jeudi 07 Octobre 2021

Espagne - Algérie : Zones d’ombre