La Quotidienne TV

Cahiers scolaires : Les opérateurs marocains rassurent

L’Association des fabricants de cahiers du Maroc (AFCM) vient de publier un communiqué pour démentir les «informations diffamatoires publiées par des perturbateurs qui veulent induire en erreur l’opinion publique marocaine».

L’AFCM apporte, à ce titre, «les clarifications suivantes :

- Aucune pénurie de cahier scolaire n’a été et ne sera enregistrée. A ce jour, l’achalandage de tous les points de vente (grandes et moyennes surfaces, librairies, papeteries…) est assuré et les producteurs locaux couvrent le besoin national en cahiers de manière régulière et constante.

Les besoins prévisionnels de la prochaine rentrée scolaire 2019 / 2020 sont largement anticipés; la capacité de production des industriels nationaux ainsi que le rythme de  production permet aisément de faire face aux 22.000 tonnes des besoins du marché marocain.

- Les industriels du secteur  ont considérablement amélioré leurs outils de production afin de pouvoir offrir au consommateur un cahier de qualité à un prix attractif.

 A fin 2018, le secteur a porté des investissements de modernisation  de l’ordre de 250 MDH.

- Bien que le cours mondial du papier ait connu une hausse de 40%, passant de 760 euros en janvier  à 1.050 euros par tonne à fin juin 2018, impactant ainsi le prix au kilo du papier de +10,30 DH,  l’impact de cette hausse sur le prix du cahier sur le marché marocain est non significatif et est en deçà du prix des intrants.

- Il n’existe aucun lien de cause à effet entre l’instauration de mesures antidumping contre le cahier tunisien par le gouvernement marocain et la hausse constatée sur le prix du cahier et il ne faut en aucun cas leurrer le consommateur marocain en insinuant le contraire». 

Par ailleurs, le communiqué souligne que «les sociétés adhérentes  à l’AFCM emploient directement plus de 1.200 personnes  et font travailler indirectement plus de 5.000 personnes».

 

Articles qui pourraient vous intéresser