Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 04/07

Faut-il changer de modèle de croissance ?...

 

 

Le Haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, revient sur l’opportunité de garder le modèle économique actuel du Maroc. 

Parallèlement, il livre aussi les correctifs à apporter pour tirer la croissance (lire).

 

… Le CMC dit oui

Le président du Centre marocain de conjoncture, Habib El Malki, a plaidé, hier à Casablanca, pour la nécessité de changer de modèle de croissance en favorisant la modernisation accélérée de l'économie à travers une industrialisation et en rendant l'économie plus ouverte et plus compétitive. La croissance économique en 2013 sera relativement bonne, de l'ordre de 4,9%, en amélioration de 2,2% par rapport à l'année précédente. Ce résultat, attribuable quasi exclusivement au secteur primaire et aux activités qui s'y rapportent, recouvre cependant une configuration particulièrement contrastée du système productif, selon El Malki. La croissance au Maroc est "peu créatrice d'emplois et ne l'est pas du tout dans certaines années" et, par conséquent, il y a lieu de "changer de modèle de croissance en changeant les bases de celle-ci", soutient le président du CMC, soulignant que l'histoire montre que seule l'industrie a la capacité de créer des emplois stables. Le taux projeté dans le scénario prévisionnel 2014 est de 3,7% en termes réels, ce qui équivaut à un ralentissement de 1,2 point par rapport à 2013, selon le CMC.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Videos