Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Situation provisoire des finances publiques : Ça craint !

Vendredi 08 Fevrier 2013 Par Laquotidienne

 

La situation provisoire des charges et ressources du Trésor, arrêtée à fin décembre 2012, laisse apparaître une hausse des recettes ordinaires de 3,6% et un accroissement des dépenses ordinaires de 16,8%, dégageant ainsi un solde ordinaire négatif de 18 Mds de DH. Compte tenu d’un besoin de financement de 64,8 Mds de DH et d’un flux net positif du financement extérieur de 12,7 milliards, le Trésor a eu recours au financement intérieur pour un montant de 52,2 Mds de DH, lit-on dans le dernier rapport de la Trésorerie générale du Royaume.

 

     * Dépenses de personnel : Hausse de la masse salariale

Les salaires servis par la TGR à fin décembre 2012 se sont établis à 96,3 Mds de DH, soit une augmentation de 8,2%. Hausse qui s’explique notamment par l’impact des recrutements et promotions opérés, ainsi que par la revalorisation des salaires de 600 DH servie en 2012 à partir de janvier, alors qu’en 2011 elle n’est intervenue qu’à partir de mai. Les salaires servis par le CNT se sont élevés à 86 Mds de DH, en hausse de 8,7% par rapport à leur niveau à fin décembre 2011, en raison de l’augmentation structurelle de la masse salariale de 10,9% et de la baisse de 19,1% des rappels.

 

     * Compensation : Des émissions en hausse de 36,2%

Les émissions au titre de la compensation se sont établies à 56 Mds de DH en hausse de 36,2% par rapport à 2011. Les crédits ouverts par la Loi de Finances ont été de 45,5 Mds de DH, auxquels ont été ajoutés des crédits supplémentaires de 10 milliards ouverts par décret pris en octobre 2012. Les émissions de la compensation tiennent compte d’un montant de 431 MDH imputé sur le compte spécial du Trésor intitulé «fonds de soutien des prix de certains produits alimentaires».

     * Hausse de l’encours de la dette intérieure de 13,7%

S’élevant à 358,4 Mds de DH, l’encours de la dette intérieure est en augmentation de 13,7% par rapport à son niveau à fin décembre 2011. Ceci s’explique par le recours du Trésor au marché des adjudications pour un montant net de 42,5 Mds de DH, résultant de souscriptions pour 120,3 Mds de DH et de remboursements pour 77,8 milliards.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles