Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Rabat : Le Comité technique spécialisé de l'UA parle fonction publique

Mardi 10 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le Comité technique spécialisé (CTS) de l'Union africaine a ouvert mardi à Rabat les travaux de sa première réunion consacrée à "La fonction publique, les collectivités territoriales, le développement urbain et la décentralisation".

Les discussions du CTS sont axées sur le programme d'action 2019-2020 du comité et sur la mise en œuvre des décisions adoptées lors de sa 3ème session ordinaire tenue en décembre dernier à Addis Abeba.

Cette session a été marquée par l'élection du Maroc au poste de premier vice-président du Comité technique en la personne de Mohamed Benabdelkader, ministre chargé de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique, ainsi qu'à la présidence du sous-comité pour la décentralisation et la gouvernance locale.

Benabdelkader a souligné que cette réunion s'inscrit dans le processus d'action collective visant l'unification des visions des pays africains sur les questions en lien avec les projets de développement et le rayonnement de ces pays à l'échelle mondiale.

"C'est dans ce contexte que le Maroc a fait de la coopération sud-sud un vecteur de l'émergence d'une Afrique nouvelle et ouverte sur l'avenir", a-t-il dit.

Le Maroc, a-t-il indiqué, a donné une nouvelle impulsion à la dynamique de décentralisation administrative et de régionalisation avancée en engageant une importante réforme territoriale, laquelle s'est traduite par une reconversion des stratégies de développement qui a érigé les collectivités en véritables opérateurs économiques et sociaux.

Selon le ministre, la réunion du CTS vise à informer les membres du bureau de l'état de la réalisation du plan de travail 2019-2020, échanger sur les questions en suspens et sur une éventuelle élaboration d'une feuille de route pour la mise en œuvre des activités à venir et du plan d'action pour l'année prochaine.

Dans ce contexte, Benabdelkader a affirmé que le Comité technique spécialisé n°8 est appelé à demeurer une plateforme et un instrument privilégié de coopération capable d'aider les pays membres à renforcer leurs capacités institutionnelles, à moderniser les services publics et à trouver des solutions aux défis de la réforme de la fonction publique, des collectivités locales, du développement urbain et de la décentralisation.

Pour sa part, la commissaire aux affaires politiques de l'UA, Minata Samate, s'est félicitée de la tenue de la réunion du comité dans le Royaume, soulignant que ses recommandations devront contribuer à impulser davantage le continent sur la voie du développement.

Le président du CTS, Litsoana Simon, ministre des Autorités locales du Royaume du Lesotho, a mis l'accent sur l'intérêt particulier de la réunion de cette structure de l'Union africaine au Maroc en tant qu'étape charnière dans son action.

Prennent part à cette rencontre, qui a été précédée lundi d'une réunion préparatoire au niveau des experts, des représentants de la commission de l'UA pour les affaires politiques et des ministres de pays africains membres du comité.

Le Comité technique spécialisé a pour mission essentiellement de définir et d'assurer le suivi de la mise en œuvre de la stratégique de l'Union en matière de fonction publique, de développement urbain et de la décentralisation.

Mohamed Ben Abdelkader
Partage RéSEAUX SOCIAUX