Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Polisario : Seul au monde

Mercredi 04 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

Les manœuvres dilatoires du polisario et autres tentatives mesquines de saborder un processus validé par l’Organisation des nations unies n’y changeront rien : l’initiative marocaine d’autonomie pour les provinces du Sud, qui respecte l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume, est la seule voie pour régler le différend artificiel autour du Sahara marocain. 

Et à ceux dont la mémoire s’érode avec le temps, le Roi l’a rappelé dans son dernier discours du Trône. «(…) La souveraineté pleine et entière du Maroc dans le cadre de l’initiative d’autonomie est la seule et unique voie envisageable pour parvenir au règlement souhaité», a réaffirmé le Souverain. 

Cette posture, à laquelle adhère toute la communauté internationale, tranche avec les gesticulations inutiles des ennemis du Maroc.

Qui, de plus en plus, sont isolés sur la scène internationale.

Car, face aux trafiquants d’idées que sont les séparatistes du polisario, se dressent des intelligences qui refusent que l’on travestisse l’Histoire.

Et, qui, surtout, crédibilisent le Royaume dans sa démarche.
Le dernier exemple en date nous vient du sénat fédéral brésilien.

Ce mercredi, il a adopté à une large majorité de ses membres une motion de soutien à l’initiative marocaine d’autonomie.

Adoptée par 62 Sénateurs sur un total de 81, ce document stipule notamment que "l’appui du Brésil à la proposition marocaine d’autonomie sera cohérent avec les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et compatible avec la position de la communauté internationale pour la recherche d’une solution politique réaliste et consensuelle à ce conflit régional".

Les sénateurs signataires de cette ont, dans ce sens, manifesté leur appui à un plan d’autonomie qui "respecte l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Maroc". Voilà qui est dit.
A noter que cette motion est la première du genre à être adoptée par le sénat brésilien.

polisario
Partage RéSEAUX SOCIAUX