Inscrivez-vous à notre newsletter


×
EMISSION DU 01/03

Fièvre aphteuse : Ce qu’il en est réellement au Maroc

Quelque 2.561.708 bovins ont été vaccinés par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), depuis le lancement de la campagne de vaccination des bovins contre la fièvre aphteuse en janvier 2019 et jusqu'au 28 février dernier, ce qui représente un taux de couverture de plus de 85%.

Afin de couvrir l’ensemble du cheptel national de bovins, les vétérinaires privés, ainsi que les techniciens et médecins vétérinaires de l’ONSSA poursuivent la vaccination dans les différentes régions du Royaume, indique l’Office.

Parallèlement à l’opération de vaccination visant le renforcement du matelas immunitaire du cheptel national de bovins, les services vétérinaires de l'ONSSA assurent le suivi de l'état sanitaire du cheptel, qui demeure stable.

L'ONSSA a, par ailleurs, procédé à l’indemnisation des éleveurs dont les animaux ont été détruits.

Le montant total des indemnisations versé au profit des éleveurs a atteint 8.785.000 dirhams, correspondant à la destruction de 400 têtes de bovins et de 1.559 têtes d’ovins et de caprins.

Le cheptel national est évalué à 3 millions de bovins et 25 millions d’ovins et de caprins.

L'ONSSA souligne par ailleurs que le Maroc adopte depuis plusieurs années une stratégie anticipative pour lutter contre la fièvre aphteuse et renforcer l'immunité du cheptel.

 La campagne de vaccination actuelle est la septième réalisée depuis 2014, souligne à cet égard l'ONSSA, rappelant que le Royaume dispose d'un programme de contrôle officiel de la fièvre aphteuse approuvé par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). 

ONSSA
Partage RéSEAUX SOCIAUX