Entreprises Tout voir

Renault – Nissan : Vers une refonte «majeure» de l’alliance

Renault – Nissan : Vers une refonte «majeure» de l’alliance

Le constructeur automobile français «Renault Group» a annoncé, lundi 30 janvier 2023, avoir franchi une «étape majeure» dans ses discussions avec sur la définition des nouvelles bases de son partenariat avec Nissan Motor.

«Après plusieurs mois de discussions constructives avec Nissan Motor Co. Ltd, Renault Group annonce aujourd'hui que, sous réserve de l'approbation de son Conseil d'administration, il a franchi une étape majeure dans ses discussions sur la définition des nouvelles bases de leur partenariat», indique-t-il dans un communiqué.

L'ambition, selon la même source, est de renforcer les liens de l'Alliance et de maximiser la création de valeur pour l’ensemble des parties prenantes avec une approche en trois dimensions à savoir relancer le partenariat avec des projets opérationnels à forte création de valeur, une gouvernance équilibrée outre des participations croisées pour favoriser l'accélération des gains d'efficacité opérationnelle.

Pour ce faire, Renault Group et Nissan conserveraient une participation croisée de 15%, avec une obligation de conservation, ainsi qu'une obligation de plafonnement de leurs participations et seraient tous deux en mesure d'exercer librement les droits de vote attachés à leur participation directe de 15%, avec un plafond de 15%, précise-t-on. Renault Group transférerait 28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie française, où les droits de vote seraient "neutralisés" pour la plupart des décisions, mais où les droits économiques (dividendes et produits de vente des actions) bénéficieraient toujours entièrement à Renault Group jusqu'à la vente de ces actions.

Le groupe français donnerait instruction à la fiduciaire de vendre ces actions Nissan si les conditions économiques sont raisonnables pour Renault Group, dans le cadre d'un processus organisé et ordonné, mais il n'aurait aucune obligation de vendre ses actions dans un délai spécifique prédéterminé, précise le document, expliquant que l’Alliance Operating Board resterait l’instance de coordination.

Les accords sont en cours de finalisation et la transaction reste soumise à l'approbation des conseils d'administration de Renault Group et de Nissan, conclut le communiqué. Le groupe Renault est l’un des plus grands constructeurs automobile au monde. Il est lié aux constructeurs japonais Nissan depuis 1999 et Mitsubishi depuis 2017.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Avril 2024

Lixus et Rissana : Chariot Limited finalise la transaction avec le britannique Energean

Jeudi 04 Avril 2024

Maroc-UE : Josep Borrell souligne l’importance du partenariat «dans le contexte géopolitique actuel»

Lundi 25 Mars 2024

Le Maroc et les Etats-Unis explorent de nouveaux horizons de partenariat

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required