Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Industrie automobile : Cap sur l'intégration locale en profondeur

Industrie automobile : Cap sur l'intégration locale en profondeur

Mercredi 25 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le Salon de la sous-traitance automobile enregistre une progression importante d'année en année, permettant ainsi à l'industrie automobile marocaine de poursuivre son ancrage et d'augmenter son taux d'intégration, a souligné, mercredi à Tanger, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

S'exprimant lors de l'ouverture des travaux de la 6ème édition de cette rencontre, Elalamy a précisé que le Salon connait cette année la participation de 216 exposants, tous des fabricants de pièces automobiles de divers niveaux.

L'industrie de l'automobile suscite un intérêt grandissant auprès des opérateurs marocains qui investissent de plus de plus dans ce secteur, a ajouté le ministre, notant que les réussites enregistrées dans le domaine permettent d'améliorer davantage l'ancrage national dans les différents secteurs d'activité.

S'agissant des ambitions fixées dans le cadre du Plan d'accélération industrielle, Elalamy a indiqué que l'objectif de création de 90.000 emploi à l'horizon 2020 a été dépassé, enregistrant 129% de ce chiffre à fin 2018.

La capacité de production de 600.000 véhicules à l'horizon 2020 a également été dépassé en 2018, amenant ainsi l'objectif à 1.000.000 véhicules, tandis que les efforts se poursuivent pour atteindre les objectifs de chiffre d'affaire et de taux d'intégration locale, a-t-il fait remarqué.

Pour sa part, Mohamed Lacham, président de l'Association marocaine pour l'industrie et le commerce de l'automobile (AMICA) organisatrice de l'événement, a fait savoir que l'association a fixé comme axe stratégique prioritaire l'intégration locale en profondeur, et ce afin de développer l'industrie en amont, en allant vers la matière brute utilisée dans les différents domaines.

"Cette intégration locale en profondeur permettra, entre autres, d'augmenter le taux d'insertion des jeunes diplômés et d'encourager l'entrepreneuriat marocain", a-t-il ajouté.

Quant au Directeur général de Tanger Med Zones, Jaafar Mrhardy, il a indiqué que Tanger Automotive City prend une nouvelle envergure avec l'extension de la zone pour le développement de la filière automobile et des filières exportatrices à l'international.

Tanger Med héberge une plateforme industrielle dédiée à l'automobile de plus de 1.000 hectares, qui représente environ 62 milliards de dirhams à l'export et créé 70% de l'export actuel du secteur automobile, ajoute-t-il.

Par ailleurs, le directeur de l'usine Renault-Nissan de Tanger, Jean-François Gal, a exprimé l'appui du groupe Renault au rayonnement du "made in morocco" en exportant 94% de la production à destination de 74 pays à travers le monde, expliquant cette performance par "la stratégie du Maroc qui lui permet d'occuper une place prépondérante parmi les acteurs du marché automobile".

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Industrie automobile
Partage RéSEAUX SOCIAUX