Economie Tout voir

IPC : Baisse des prix des carburants en mai

IPC : Baisse des prix des carburants en mai


Baisse de 0,2% de l’indice des prix à la consommation, résultant de la baisse de 0,6% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.

L’indicateur d’inflation sous-jacente en stagnation sur un mois et en hausse de 0,8% sur une année.

 

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de mai 2020, une baisse de 0,2% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la baisse de 0,6% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires, indique le haut-commissariat au Plan.

Les baisses des produits alimentaires observées entre avril et mai 2020 concernent principalement les «légumes» avec 2,5%, les «poissons et fruits de mer» et  les «fruits» avec 0,6%, les «viandes» avec 0,5%, le «lait, fromage et œufs» avec 0,2%  et  les «huiles et graisses» avec 0,1%.

En revanche, les prix ont augmenté de 0,1% pour le «café, thé et cacao» et pour le «sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie».

Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des «carburants» avec 0,9%.

Les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Beni-Mellal (0,9%), Kénitra (0,8%), Rabat, Tanger et Errachidia (0,4%), ) Dakhla et Safi (0,3%) et Casablanca et Fès (0,2%).

En revanche, des hausses ont été enregistrées à Settat et Al-Hoceima (0,6%) et à Tétouan (0,4%).                                                                                         

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une baisse de 0,2% au cours du mois de mai 2020, conséquence de la baisse de l’indice des produits non alimentaires de 0,4% et de la stagnation de celui des produits alimentaires.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 7,3% dans le «Transport» à une hausse de 3,2% dans l’«Enseignement».

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de mai 2020 une stagnation par rapport au mois d’avril 2020 et une hausse de 0,8% par rapport au mois de mai 2019.

HCP

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 19 Novembre 2021

L'IPC en hausse de 1,7% en octobre 2021

Mercredi 03 Novembre 2021

HCP: Les secteurs des services et de l'agriculture, premiers pourvoyeurs d'emploi au T3-2021

Mercredi 03 Novembre 2021

Maroc : Le taux de chômage national passe à 11,8%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required