Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Les IDM en Afrique : Les banques s’accaparent 39,4 % des parts d’investissements

Les IDM en Afrique : Les banques s’accaparent 39,4 % des parts d’investissements

Lundi 14 Decembre 2020 Par Laquotidienne

 

Les investissements directs marocains (IDM) en Afrique ont plus que doublé au cours des dix dernières années, passant de 3 milliards de dirhams (MMDH) en 2009 à 6,8 MMDH en 2019, soit un taux d'accroissement annuel moyen de 8,3%, selon "Al Maliya", la revue du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration.

 

Ces investissements ont atteint leur niveau le plus haut durant cette période en 2017 avec une valeur de 8,8 MMDH, précise le numéro 66 de cette revue quadrimestrielle, soulignant qu'à l'instar des échanges commerciaux, les échanges financiers entre le Maroc et le reste du continent africain connaissent depuis une dizaine d'années une nouvelle dynamique.

La part de ces investissements dans le total des IDM à l'étranger s'est élevée à 58,7% au titre de l'année écoulée, avec une part moyenne de 59,5% durant la période 2009-2019.

En outre, "Al Maliya" fait savoir qu'en 2019, les investissements marocains en Afrique ont été présents dans 29 pays contre seulement 9 pays en 2009. La Côte d'Ivoire a occupé la première position avec une part de 21,4%, suivie du Tchad (19,8%) et du Sénégal (14,7%). Ces trois pays représentent à eux seuls, 55,9% du total des IDM en Afrique en 2019.

Par secteur, les IDE marocains en Afrique ont touché plus de 13 secteurs. Les Banques, les Télécommunications et l'Industrie se sont accaparées des parts respectives de 39,4%, 21,1% et 13,5%. Ces trois secteurs détiennent 74,1% du total des IDM à destination de l'Afrique en 2019.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Les investissements directs marocains en Afrique (IDM)
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles