Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Micro-crédit : 50% des clients sont des femmes

Micro-crédit : 50% des clients sont des femmes

Jeudi 25 Juillet 2019 Par Laquotidienne

Le secteur du micro-crédit au Maroc compte en 2018 un réseau de 1.767 points de vente, en hausse de 0,6% par rapport à 2017 et un nombre de clients de 890.000, en baisse de 3,8%, dont la moitié constituée des femmes.

Selon le rapport annuel sur la supervision bancaire de Bank Al-Maghrib, les prêts accordés par les associations de micro-crédit à la clientèle ont totalisé un encours brut de près de 6,8 milliards de dirhams, marquant une hausse de 2,5%, après celle de 3,7% il y a un an.

Il en découle un encours moyen de 8.000 dirhams, soit 1.000 dirhams de plus par rapport à 2017.

Près de 92% des crédits sont accordés par les trois plus grandes associations.

Les crédits à la micro-entreprise représentent 88% du total, en baisse d’un point par rapport à 2017.

Près de 76% des crédits sont concentrés au niveau du milieu urbain, contre 70% une année auparavant. La part des prêts individuels a gagné 3 points, passant de 70% à 73%.

S’agissant des créances en souffrance, leur encours a enregistré un repli de 8% à près de 204 millions de dirhams, après une hausse de 20% en 2017, dégageant un taux de risque de 3%, au lieu de 3,3% une année plus tôt.

Cette amélioration est liée notamment à des opérations de radiation de créances en souffrance.

Le taux de couverture de ces créances par des provisions s’est renforcé à 86% contre 82% en 2017.

Les créances sur les établissements de crédits et assimilés, constituées principalement de dépôts auprès des banques, sont en hausse de 23,1% à 806 millions de dirhams, soit 10% du total actif.

Les dettes envers les établissements crédit, représentant plus que la moitié des ressources des associations de micro-crédit, se sont appréciées de 3,8% à 4 milliards de dirhams, après une baisse de 1,3% une année auparavant.

Elles sont constituées à hauteur de 88% de l’endettement auprès des banques locales.

Les fonds propres de ces associations ont été renforcés de 2,4% à près de 2,9 milliards de dirhams, soit 36% des ressources.

Le secteur des associations du micro-crédit a clôturé l’exercice 2018 avec un bénéfice net de 188 millions de dirhams, enregistrant une hausse de 5% après une baisse de 15% en 2017, soit un ROA de 2,4% et un ROE de 6,6%.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Bank Al-MAghrib
Partage RéSEAUX SOCIAUX