Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Mines : Rebbah représente le Maroc à la 3è SAMAO à Ouagadougou

Jeudi 27 Septembre 2018 Par Laquotidienne

Le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah, a représenté le Maroc à la 3è Semaine des activités minières de l’Afrique de l’Ouest (SAMAO), dont les travaux se sont ouverts, jeudi, dans la capitale burkinabè, Ouagadougou.

Au cours de ce conclave sous régional, dont le Royaume était l’invité d’honneur de la 2è édition, décideurs politiques, investisseurs, professionnels du secteur, fournisseurs de biens et services miniers, scientifiques, communautés locales et organisations de la société civile vont débattre autour du thème "L’exploitation des ressources minérales en Afrique: quelles stratégies pour en faire un moteur de croissance et de développement durable ?".

Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre burkinabè des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, a indiqué que la SAMAO représente un espace approprié de découverte d’idées et de pratiques pertinentes à même de contribuer à l’efficacité des politiques publiques minières à l’échelle de l’Afrique de l’Ouest.

"Je voudrais ainsi informer tous les participants à la SAMAO-2018, et en particulier les investisseurs, que la 3è édition se tient dans un contexte où le potentiel de notre sous-sol vient d’être confirmé par des actions de levés géophysiques et géochimiques conduites par le Bureau des mines et de la géologie du Burkina en partenariat avec la Banque mondiale", a souligné Idani.

La séance d’ouverture de ces Assises minières ouest-africaines a été présidée par le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Tiéba, en présence de plusieurs ministre africains de l’Energie et des Mines, notamment ceux du Liberia, du Niger, du Tchad et du Togo, en plus du Commissaire en charge du secteur de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest) et de l’ambassadeur du Maroc à Ouagadougou, Farhat Bouazza.

Cette 3è édition, organisée durant trois jours par le ministère burkinabè des Mines et des Carrières en partenariat avec la Chambre des mines du Burkina et l’Association des carriers du Burkina, a, dès son lancement, pris la forme d’un partenariat public-privé. Deux panels sont prévus lors de la SAMAO-2018. Le premier portera sur le thème principal de la manifestation et le second, quant-à-lui, se penchera sur la fiscalité minière. Il s’agit, de même, d’une opportunité idoine de réfléchir sur l’harmonisation des approches au niveau de la sous-région ouest-africaine, mais aussi partager les expériences des différents États en matière des mines. Environ 1500 participants sont attendus à la SAMAO-2018 contre 1 028 lors de l’édition précédente, qui s’était déroulée en septembre 2017 à Ouagadougou.

La SAMAO, dont l’Afrique du Sud est le pays invité d’honneur de la 3è édition, a pour objectif principal d’offrir des opportunités d’affaires aux acteurs des secteurs public et privé, d’attirer des investisseurs pour soutenir la croissance dans le domaine des mines et des carrières et d’appuyer le développement durable dans ces secteurs.

Aziz Rebbah est accompagné d’une importante délégation comprenant le directeur de la géologie et le chef de division des activités minières au ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable, respectivement Ahmed Benlarhdim et Abdelali Lafdaoui.

Elle est composée également du secrétaire général de la Fédération de l’industrie minière, Mohamed Mortaji, du vice-président -Production minière du site Khouribga, Abdelkrim Ramzi et des directeurs -Exploration à l’international à MANAGEM, Mohamed Gharrabi et Abdelhafid Miri, outre deux ingénieurs à l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Abderrazak Hamzaoui et Rachid Hakkou.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles