Politique Tout voir

Nouveau gouvernement : Ce qu'il faut savoir sur les nouveaux ministres

Nouveau gouvernement : Ce qu'il faut savoir sur les nouveaux ministres

 

Le gouvernement Akhannouch est enfin connu. Qui sont ces ministres qui vont diriger les affaires du Royaume durant les 5 prochaines années ? Portraits.

 

Un nouveau avocat pour la Justice
 
Abdellatif Ouahbi, que le Roi a nommé ministre de la Justice et des Droits de l'homme, est le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM). Né à Taroudant en 1961, il supervisera un secteur qu'il connaît parfaitement puisqu'il est avocat de formation. Il dispose d'un parcours politique riche et varié. Il a été député lors de la dernière législature et a été l'un des membres les plus actifs de la commission de la Justice à la Chambre des représentants.
 
 
Nadia Fettah: Une financière aux finances
 
Nadia Fettah Alaoui a été nommée par le Roi ministre de l’Economie et des Finances dans le gouvernement Akhannouch. Ce sera donc sa deuxième expérience à la tête d'un ministère puisqu'elle était ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale dans le gouvernement sortant après le remaniement de 2019. Membre du Rassemblement national des indépendants, Nadia Fettah Alaoui est une experte en assurance et son nom a traversé le continent africain dans le domaine de la finance et des affaires, puisqu’elle elle a été choisie par Saham, qui exploite 56 filiales dans 26 pays, à la tête de sa direction. Nadia Fettah Alaoui est diplômée de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) en 1994. Elle est ensuite retournée au Maroc pour commencer sa carrière dans le domaine de la finance et des affaires.
 
 
Nizar Baraka: Le grand retour aux affaires
 
Nizar Baraka, qui coiffe désormais le Département de l’Equipement et de l’Eau dans le nouveau gouvernement, dirigé par Aziz Akhannouch, n’est pas un novice en politique. L’ex- membre des gouvernements El Fassi et Benkirane et SG du parti de la Balance, fait une nouvelle fois son entrée au gouvernement après un peu moins de 3 ans après avoir quitté la présidence du Conseil économique social et environnemental (CESE) en décembre 2018. L’homme fort de l’Istiqlal, titulaire d’un doctorat en Sciences économiques, possède toutes les qualités requises pour réussir dans sa nouvelle fonction.
 
 
Chakib Benmoussa : Un capé à la tête de l’Education nationale
 
Chakib Benmoussa vient d’hériter du ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports. Né en 1958 à Fès et ingénieur de formation, il peut se targuer d’un parcours professionnel très riche, pour avoir évolué tant dans le public que le privé. En 2011, il a été nommé par le Roi président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), puis ambassadeur du Maroc en France en 2012. Il est resté président du CESE jusqu’en août 2013 et son remplacement par Nizar Baraka. En novembre 2019, il est désigné par le Souverain président de la Commission spéciale sur le modèle de développement.
 
 
Rmili Nabila: Une femme de terrain à la Santé
 
Médecin de formation et titulaire d’un doctorat en médecine générale de la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, Rmili Nabila, la nouvelle ministre de la Santé, a travaillé au service des urgences du Centre hospitalier provincial de Ouazzane, au début de sa carrière. Elle a occupé ensuite le poste de déléguée du ministère de la Santé à la préfecture d’arrondissements Ben M’sik, entre 2010 et 2014, déléguée du ministère de la santé à la préfecture d’arrondissements Casa-Anfa, entre 2014 et 2017, puis directrice régionale de la santé de Casablanca-Settat, depuis 2017. Rmili compte à son actif une riche expérience associative et politique.
 
 
Fatima-Ezzahra Mansouri : Une Main de fer dans un gant de velours
 
Fatima-Zahra Mansouri que le Roi a nommée à la tête du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville est présidente du Conseil national du PAM. Cette avocate de formation est plus connue pour avoir été la première femme maire élue à Marrakech en juin 2009. Elle quitte son poste en 2015 et le retrouve en 2021 à l'issue des élections du 8 septembre 2021.
 
 
Mohamed Sadiki : Un homme du sérail, nommé ministre de l'Agriculture
 
Mohammed Sadiki a été nommé  par le Roi ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts. Il occupait déjà le poste de secrétaire général de ce département depuis 2013. Cet ingénieur d’Etat en agronomie est titulaire d’un Doctorat d’Etat ès sciences agronomiques et d’un PhD de l’Université du Minnesota (USA). Sadiki a occupé entre 2009 et 2013 le poste de directeur général de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II
 
 
Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences
 
Le nouveau ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences a plusieurs cordes à son arc. Ancien député et professeur, Younes Sekkouri a baigné dans deux univers très proches. Ceux du monde académique et de l’entrepreneuriat, un domaine qui n’a pas de secret pour le nouveau ministre dont la fibre entrepreneuriale est inébranlable. Le riche parcours de Sekkouri est un réel avantage pour le nouveau ministère de l’Inclusion économique, astreint à relever des défis de taille.
 
 
Ryad Mezzour : J’y suis, j’y reste 
 
Ryad Mezzour a été nommé par le Roi ministre de l’Industrie et du Commerce. Né en 1971 à Rabat, cet ingénieur en sciences mécanique est diplômé de l’Ecole polytechnique de Zurich. Il fera ses armes à ABB, puis intégrera le cabinet Deloitte, avant de revenir au Maroc en 2003 pour prendre la tête du Budget. En 2009, il assure la Direction générale de Suzuki Maroc, poste qu’il occupera jusqu’en 2013. Son parcours le conduira jusqu’au ministère du Commerce, de l’Industrie, de l’Economie verte et numérique, où il occupera la fonction de chef de cabinet du ministre sortant, Moulay Hafid Elalamy. Il n’est donc pas en terrain inconnu.
 
 
Fatim-Zahra Ammor : Une femme dynamique à la tête du Tourisme
 
Fatim-Zahra Ammor a été nommée par le Roi ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire. Diplômée de l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA Paris), cette ingénieure de formation aura passé 15 ans à Procter & Gamble en tant que directrice marketing. Elle intégrera par la suite le Group Akwa où elle occupera pendant 10 ans la fonction de directrice marketing exécutive. Femme dynamique et portée sur la culture, elle dirigera le Festival Timitar d’Agadir et le Concert pour la tolérance dès leur création en 2012, avant d’être nommée en 2014 commissaire général du Maroc à l’Exposition universelle de Milan 2015 et y fera briller le Royaume. 
 
 
Abdellatif Miraoui prend les commandes du ministère de l’Enseignement supérieur
 
Abdellatif Miraoui prend désormais les destinées du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation au sein du nouveau gouvernement de Aziz AAkhannouch. Agé de 59 ans  le natif de Fquih Ben Salah est docteur en sciences de l'ingénieur et professeur universitaire. Il a été président de l'université Cadi Ayyad de Marrakech de mai 2011 à mai 2019. Il est président honoraire de l'Agence universitaire de la Francophonie. Depuis le 14 décembre 2020, il fut directeur de l'Institut national des sciences appliquées de Rennes pour une durée de cinq ans. Abdellatif Miraoui, est auteur de plus de 230 publications scientifiques. Il a également dirigé plus de 38 thèses de recherche.
 
 
 
Leila Benali: Une valeur sûre pour la transition énergétique
 
Leila Benali a été nommée dans le nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch au poste de ministre de la Transition énergétique et du Développement durable. Jusque-là, économiste en chef, directrice de la Stratégie, de l’Economie et de la Durabilité chez Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP), Leila Benali est experte internationale en énergie. L’expérience professionnelle de celle-ci, qui a désormais la lourde charge tâche d’œuvrer pour l’accélération de la transition énergétique du Royaume, force le respect. Ancienne directrice pour le Moyen- Orient et l’Afrique à IHS (Cabinet international de recherche et conseil en sécurité et énergie), professeur à Sciences Po et ingénieur industriel chez Schlumberger, Leila Benali est également docteur en économie de l’énergie.
 
 
Mohammed Abdeljalil : fonctionnaire aguerri !
 
Mohammed Abdeljalil, qui a été nommé par le Roi ministre du Transport et de la Logistique, est un fin technicien qui connait sur le bout des doigts le département qu'il prend en main. Diplômé des Ponts et Chaussées et après un bref passage dans le Conseil et la Finance, il choisit rapidement de faire carrière dans l'administration avec un premier passage remarqué au ministère de l'Equipement à la tête des programmes et études. Il aura ensuite la lourde tâche de mener à bien la restructuration de l'ODEP qu'il dirige depuis 2005 et de mener le projet de scission avec  Marsa Maroc pour ensuite l'introduire en Bourse avec brio. Il se distingue ensuite face à la communauté financière avec des réalisations financières remarquables, une vision claire et une stratégie bien appliquée par l'entreprise qui s'envola de succès en succès ces 10 dernières années.
 
 
Ministère de la Culture : Mohamed Mehdi Bensaïd prend les rênes !
 
A 37 ans, Mohamed Mehdi Bensaïd vient d’être nommé à la tête du ministère de la Culture du nouveau gouvernement. Membre du Parti authenticité et modernité (PAM) depuis 2008, Bensaïd est désormais appelée à tenir la barre de ce bateau en déréliction qu’est la culture. L’ancien président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale, des Affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger; de l'Union des jeunes parlementaires africains (UJPA) et membre de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, aura la lourde tâche de redresser la situation et de forger une vision de la culture.
 
 
Aouatif Hayar: Une polytechnicienne à la Solidarité
 
Aouatif Hayar, nommée par le Roi ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, est docteure en traitement du signal et télécommunications de l’Institut national polytechnique de Toulouse. A.Hayar est la première marocaine à obtenir le diplôme d’Agrégation en Génie électrique de l’École normale supérieure Cachan en 1992. Elle est la deuxième femme dans l’histoire du Maroc à être nommée au poste de présidente d’université en 2019. Elle est membre senior de l'IEEE, présidente du projet Casablanca IEEE Core Smart City, co-fondateur d'E-madina et a été sélectionnée en 2015 par l'African Innovation Foundation comme l'une des 10 meilleures femmes innovantes en Afrique
 
 
Mustapha Baitas, la politique dans l'âme
 
Mustapha Baitas a été nommé ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du Gouvernement. Âgé de 44 ans, ce natif de Sidi Ifni est membre du bureau politique du RNI. Il était l'un des membres les plus actifs de la jeunesse du parti. Titulaire d'un diplôme de cycle supérieur de l'administration publique, il a exercé la fonction d'avocat et occupe également le poste de directeur du siège du RNI.
 
 
Ghita Mezzour: Une spécialiste de la Tech pour la transition numérique et la réforme administrative 
 
Ghita Mezzour, nouveau ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, est professeur associé à la faculté d'informatique et logistique de l’UIR, et directeur-adjoint du TICLab. Ses axes de recherche incluent le big data, l’intelligence artificielle et la cybersécurité. Elle a piloté des projets financés par l’USAID et l’OTAN autour de l’employabilité des jeunes et la Threat Intelligence. Ghita Mezzour est titulaire d'un doctorat de Carnegie Mellon University des départements « Génie électrique et informatique » et « Societal Computing », et un Master et un Bachelor en Systèmes de communication de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.
 
 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Aout 2022

Saison estivale : Attention aux noyades !

Mardi 09 Aout 2022

Le ministère de la Santé annonce la fin de la deuxième vague Omicron au Maroc

Mardi 09 Aout 2022

Floride: Le FBI perquisitionne la résidence de Trump

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required