Développement durable Tout voir

COP27 : L'étape égyptienne tiendra t-elle ses promesses?

COP27 : L'étape égyptienne tiendra t-elle ses promesses?

Les gouvernements se sont réunis récemment pour la première fois depuis la conclusion de la COP26 à Glasgow en novembre dernier, qui a vu les détails opérationnels de l'Accord de Paris de 2015 finalisés avec succès, ouvrant la voie à sa mise en œuvre. La COP qui se déroulera en Egypte sera t-elle la bonne? Rien n'est moins sûr.

 

 

À Bonn, les gouvernements se concentrent sur le travail dans les domaines clés de l'atténuation, de l'adaptation, du soutien aux pays en développement - en particulier le financement - et des pertes et dommages, selon le Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), appelé aussi ONU Climat.

S'adressant aux délégués à l'ouverture de cette réunion à Bonn, la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, a déclaré qu'il fallait des interventions et des décisions au niveau politique dans chacun de ces domaines afin de parvenir à un ensemble équilibré.

L'Accord de Paris sur le changement climatique de 2015 vise à maintenir l'augmentation moyenne de la température mondiale au cours de ce siècle bien en dessous de 2 degrés Celsius, et à stimuler les efforts pour limiter la hausse de température à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.

La haute responsable de l'ONU a averti que le changement climatique progresse de façon exponentielle.

Selon elle, alors que le monde risque actuellement de plus que doubler l'objectif de 1,5 degré inscrit dans l'Accord de Paris d'ici la fin du siècle, l'ambition doit être relevée de toute urgence pour éviter les pires impacts du changement climatique, et une action et des progrès immédiats à Bonn sont nécessaires.

« Nous devons faire avancer ces négociations plus rapidement. Le monde l'attend », a déclaré Espinosa.

« Les gens savent que si les nations se sont engagées à atteindre l'objectif de 1,5 degré inscrit dans l'Accord de Paris, cet engagement implique une action accélérée et une ambition climatique accrue. Il n'est pas acceptable de dire que nous traversons une période difficile - ils savent que le changement climatique n'est pas un programme que nous pouvons nous permettre de repousser dans notre calendrier mondial », a-t-elle déclaré.

La COP27 en Égypte se concentrera principalement sur la mise en œuvre. D'aprés Espinosa il est demandé aux pays de montrer comment, par le biais de législations, de politiques et de programmes, ils commenceront à mettre en pratique chez eux l'ambitieux Accord de Paris. Or, force est de constater que rares sont les pays qui, jusque-là affichent une réelle audace en faveur du climat et qui se traduit par des objectifs chiffrés, ambitieux et surtout réalisables.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 25 Mai 2022

CESE : L’économie circulaire, un vrai levier de développement durable

Samedi 21 Mai 2022

Pollution : 9 millions de décès prématurés en une année

Mercredi 18 Mai 2022

Exemplarité de l’administration publique : L'AMEE et l’ANEP forment un nouveau tandem

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required