Economie Tout voir

Afrique : La BAD prévoit une croissance économique de 4% en 2023

Afrique : La BAD prévoit une croissance économique de 4% en 2023

La croissance économique en Afrique devrait rebondir à 4% en 2023 et se consolider à 4,3% en 2024, reflétant la résistance continue du continent aux chocs, estime la Banque Africaine de développement (BAD).

"Les économies africaines restent résilientes face aux multiples chocs, avec une croissance de 4% en 2023 et de 4,3% en 2024, soit plus que les 3,8% estimés pour 2022", selon le rapport des Perspectives économiques en Afrique 2023, publié par la BAD, en marge des 58èmes assemblées annuelles de la Banque, organisées à Charm el-Cheikh.

Cette résistance continue sera étayée par les améliorations attendues des conditions économiques mondiales, alimentées par la réouverture de la Chine et un ajustement à la baisse des taux d'intérêt à mesure que les effets du resserrement de la politique monétaire sur l’inflation commenceront à porter leurs fruits, indique la même source.

La reprise prévue de la croissance reflétera la réactivité des pays aux évolutions mondiales, en fonction des caractéristiques économiques sous-jacentes, précise le rapport.

"Malgré cela, l’Afrique est confrontée à plusieurs risques de détérioration de ses perspectives de croissance qui incitent à un optimisme prudent", relève la BAD, notant que le resserrement des conditions financières mondiales et l’appréciation du dollar américain ont exacerbé les coûts du service de la dette et pourraient accroître le risque de surendettement, en particulier pour les pays dont la situation budgétaire est très limitée. La prolongation du conflit russo-ukrainien reste un risque mondial majeur qui accroît l’incertitude et pourrait aggraver l’insécurité alimentaire et le coût de la vie de manière plus générale.

À cela s’ajoute le changement climatique, qui continue de menacer des vies, des moyens de subsistance et des activités économiques, souligne la Banque. Ces 58èmes assemblées sont marquées par des réunions des gouverneurs du Groupe de la BAD pour réfléchir aux moyens de mobiliser plus solidement l'investissement privé dont l'Afrique a besoin pour atteindre ses objectifs urgents en matière d'adaptation au changement climatique et d'atténuation de ses effets.

Les Assemblées annuelles sont l'événement le plus important de la BAD. Elles réunissent environ 3.000 délégués et participants chaque année.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 20 Fevrier 2024

Investissement vert : Accord de financement de près de 2 Mds de DH entre l’OCP et la BAD

Vendredi 26 Janvier 2024

La BAD et Attijariwafa bank Europe signent un accord de partage de risques de 100 M€

Mardi 09 Janvier 2024

Croissance marocaine : La Banque mondiale maintient ses projections en 2024 et 2025

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required