Economie Tout voir

Business : L’Organisation internationale de la francophonie organise une mission de prospection au Maroc

Business : L’Organisation internationale de la francophonie organise une mission de prospection au Maroc

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise une mission de prospection économique au Maroc et en Egypte, et un atelier régional sur les transactions bancaires et le financement du commerce international en Afrique.

Conduite par l’administrateur de l’OIF, Geoffroi Montpetit, au nom de la secrétaire générale de la Francophonie, cette mission se déroule en deux étapes, à savoir : au Caire du 6 au 7 février 2023 et à Casablanca du 8 au 9 février 2023. 

Dans ce cadre, un forum économique s’est tenu ce jeudi à Casablanca, sous le thème «Investir et faire des affaires au et avec le Maroc». 

S’exprimant à cette occasion, Imane Zaoui, DG de Nestlé Maroc, a affirmé qu’il existe actuellement un environnement de développement des affaires très favorable au Maroc. «On parle d’un marché de près de 40 millions de consommateurs, ce qui en fait un terrain propice aux projets. En outre, les entreprises essaient aujourd’hui de s’implanter dans des pays où les talents sont fortement présents; et au Maroc nous en avons beaucoup et qui disposent de capacités non négligeables. Il existe également une dynamique très positive dans notre pays, et c’est plus que jamais le moment pour les investisseurs, notamment francophones ,de considérer la destination “Maroc”»

Plus de 100 entreprises locales et environ 50 entreprises et acteurs économiques venant d’une vingtaine de pays francophones vont explorer de nouveaux marchés et développer des contacts d’affaires Nord-Sud, Sud-Sud et tripartite dans trois secteurs : agro-industries, énergies renouvelables et biens et services numériques, en Egypte et au Maroc, deux pays parmi les plus industrialisés du continent africain en 2022, selon la BAD.

Intervenant lors du panel consacré aux énergies renouvelables, Nisrine El Kortbi, directrice du pôle ressources à l’Agence marocaine de l’énergie renouvelable, a souligné que durabiliser nos économies implique, entre autres, de développer, transformer et consommer nos énergies différemment. «Aujourd’hui, les énergies renouvelables sont une réponse au 7ème objectif de développement durable qui a été défini par l’ONU, et qui va permettre à ce que l’on puisse limiter l’impact du dérèglement climatique sur la terre. Dans ce contexte, le Maroc, dans un effort commun de la communauté internationale, a défini une stratégie visionnaire par rapport à l’énergie renouvelable en 2009»

Et de poursuivre : «Sous l’impulsion effective de SM le Roi Mohammed VI, cette stratégie a placé les énergies renouvelables au cœur des objectifs du Royaume et a permis de placer le Maroc dans l’échiquier international des énergies renouvelables. Dans la foulée, le Maroc a lancé le plan solaire “Noor”, qui avait pour objectif de valoriser la ressource solaire, et s’inscrivait dans une logique de placer la sécurité de l’approvisionnement, la disponibilité des énergies et la protection de l’environnement au centre de nos priorités».

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 22 Fevrier 2024

Busway: Lancement, tarifs, lignes...tout savoir sur le nouveau transport en commun des casablancais

Mercredi 21 Fevrier 2024

Sanchez : L'Espagne prévoit des investissements d'environ 45 milliards d'euros d’ici 2050 au Maroc

Mardi 20 Fevrier 2024

Investissement vert : Accord de financement de près de 2 Mds de DH entre l’OCP et la BAD

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required