Economie Tout voir

Automobile : Rapprochement entre les industriels et les distributeurs des pièces de rechange

Automobile : Rapprochement entre les industriels et les distributeurs des pièces de rechange

Le secteur automobile marocain a connu un net essor tant sur le plan industriel que sur le plan commercial. Malgré une baisse des ventes automobiles de 8%, le marché présente des perspectives d’avenir prometteuses. Outre la vente de véhicules, l’activité «pièces de rechange» connaît une croissance remarquable.

Pour accompagner cette évolution, une rencontre a été organisée à Casablanca entre l’Association marocaine pour l'industrie et la construction automobile (AMICA) et le Groupement interprofessionnel de l’automobile au Maroc (GIPAM) afin de coordonner leurs actions. Il est question aussi de générer plus de synergie pour la promotion du «Made in Morocco».
 
«Notre rencontre s’inscrit dans la perspective d’un rapprochement entre le secteur marocain de la pièce de rechange et les industriels qui produisent du «made in Morocco», dont la qualité lui permet de s’exporter à l’international. C’est une première étape d’un processus qui devrait permettre de déployer davantage de produits dans la rechange sur le marché national», a affirmé Hakim Abdelmoumen, président de l’Amica.
 
Il faut rappeler que cette association regroupe les industriels, alors que le Gipam est composé de distributeurs et d’importateurs de pièces de rechange automobile. Auparavant, tous les professionnels du secteur faisaient partie de l’Amica, qu’ils soient industriels ou distributeurs, mais la divergence des intérêts a conduit à la création du Gipam pour avoir des représentations distinctes des deux activités.
«C’est une première initiative entre l’Amica et le Gipam. Cette rencontre permettra de fructifier nos échanges, d’avoir plus d’informations de part et d’autre. Ce genre d’événement contribuera à accompagner le dynamisme du secteur automobile et à mettre en valeur le potentiel de son développement, eu égard à la croissance soutenue du parc roulant», a dit Driss Guennoun, président du Gipam. 
Et de préciser qu’ «il n’y a pas beaucoup de produits qui sont fabriqués localement, mais ils doivent être mis en avant et valorisés avec l’aide des distributeurs».
 
 C. Jaidani

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 03 Fevrier 2024

Maroc : Les exportations automobiles en hausse de 27,4% à fin décembre

Vendredi 02 Fevrier 2024

Marché automobile : Les ventes en hausse de 6,63% en janvier 2024

Mardi 16 Janvier 2024

Automobile : Le chinois Changan annonce son entrée sur le marché marocain

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required