Economie Tout voir

Bank Al-Maghrib maintient le taux directeur inchangé, l’inflation à 6,0% en moyenne en 2023

Bank Al-Maghrib maintient le taux directeur inchangé, l’inflation à 6,0% en moyenne en 2023

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a tenu le mardi 26 septembre sa troisième session de l’année 2023. Il a décidé de maintenir le taux directeur inchangé à 3%.

Au début de la réunion, les membres du Conseil se sont inclinés à la mémoire des victimes du séisme d’Al Haouz. Le Conseil a exprimé son appui à toutes mesures que la Banque pourrait prendre pour contribuer aux côtés du Gouvernement à la mise en œuvre des hautes instructions du Roi. Il a également salué l’élan de solidarité nationale et internationale qui s’est enclenché à la suite de cette catastrophe.

Le Conseil s’est félicité par ailleurs du maintien de l’organisation des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI du 9 au 15 octobre 2023 à Marrakech, une décision qui témoigne de la confiance des institutions internationales dans la résilience de notre pays et dans sa capacité à faire face et à gérer des chocs de grande envergure. Il a salué également l’accord conclu tout récemment avec le FMI au niveau des services pour fournir un financement à long terme d’un milliard de DTS (soit l’équivalent de 1,3 milliard de dollars américains) destiné à appuyer l’action du Royaume face au changement climatique.

Le Conseil a abordé par la suite l’évolution de la conjoncture économique depuis sa réunion de juin dernier. Il a noté à cet égard la nette décélération de l’inflation qui est revenue d’un pic de 10,1% en glissement annuel en février à 5% en août, favorisée par les mesures mises en place par le Gouvernement, l’atténuation des pressions d’origine externe et le resserrement de la politique monétaire. 

Selon les projections de Bank Al-Maghrib, ce ralentissement se poursuivrait, l’inflation devant reculer de 6,6% en 2022 à 6,0% en moyenne au cours de cette année, puis à 2,6% en 2024. Sa composante sous-jacente connaitrait une trajectoire similaire, passant de 6,6% à 5,6% puis à 2,3% respectivement.

Le Conseil a relevé également que les anticipations d’inflation aussi bien à moyen qu’à long termes ont connu une baisse sensible au troisième trimestre de 2023 et a pris note des évaluations préliminaires, qui montrent que la transmission de ses trois dernières décisions de relèvement du taux directeur aux conditions monétaires et à l’économie réelle reste partielle.

Au regard de l’ensemble de ces données et du niveau élevé d’incertitude liée à l’évolution de la conjoncture internationale et au contexte national au lendemain du tremblement de terre, le Conseil a décidé de maintenir le taux directeur inchangé à 3%. 

Lors de ses prochaines réunions, ses décisions tiendront compte notamment des données dont la Banque disposera concernant l’impact du séisme sur les plans économique et social, et sur les actions mises en place à cet effet par toutes les parties prenantes.

Par ailleurs,après la décélération à 1,3% en 2022, la croissance connaitrait, compte non tenu des conséquences du séisme d’Al Haouz et des retombées des mesures de reconstruction et de relance annoncées, une amélioration graduelle, passant à 2,9% en 2023 puis à 3,2% en 2024. 

Cette évolution serait le résultat d’un accroissement de 5% de la valeur ajoutée agricole en 2023 et de 5,9% en 2024, sous l’hypothèse d’une production céréalière moyenne de 70 millions de quintaux. Pour les activités non agricoles, leur rythme de progression devrait enregistrer un ralentissement à 2,6% en 2023, suivi d’une accélération à 3% en 2024.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 13 Juin 2024

Aid Al Adha : BAM assure l'accessibilité aux GAB

Lundi 03 Juin 2024

Maroc : La Banque centrale publie un guide d'utilisation d'un comparateur des tarifs bancaires et dates de valeur

Mercredi 15 Mai 2024

L'encours du crédit bancaire en hausse en mars

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required