Economie Tout voir

Charm el-Cheikh : Forte participation du Maroc aux Assemblées annuelles de la BAD

Charm el-Cheikh : Forte participation du Maroc aux Assemblées annuelles de la BAD

La station balnéaire égyptienne Charm el-Cheikh, accueille du 22 au 26 mai  2023, les 58èmes Assemblées annuelles du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de  développement et les 49èmes réunions du Conseil des gouverneurs du Fonds africain de développement. 

Événements statutaires les plus importants de l’année pour le Groupe de la Banque, les Assemblées  annuelles réunissent les gouverneurs, les administrateurs, les dirigeants africains, les partenaires de  développement et d’autres parties prenantes. Plus de 3 000 délégués y prendront part.  

Le Maroc, membre fondateur de la Banque, sera représenté par une importante délégation conduite par  sa ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah. 

«Nos Assemblées annuelles créent les  conditions optimales d’une vision et d’une action concertées autour de l’enjeu central du financement  d’une transition écologique juste pour le continent », a déclaré le responsable-pays de la Banque au  Maroc, Achraf Hassan Tarsim, à quelques jours de l’événement. 

«Par le nouveau modèle de  développement tracé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, son expérience et ses résultats, le Maroc est  en capacité d’inspirer les réflexions et le cours de l’action», poursuit-il. 

Ces Assemblées annuelles vont permettre de réfléchir aux moyens de mobiliser plus solidement  l’investissement privé, dont l’Afrique a tant besoin pour atteindre ses objectifs urgents en matière  d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation de ses effets. Il s’agira d’identifier les  possibilités d’investissement dans les énergies renouvelables et l’agriculture durable.  

Placé sous le thème : «Mobiliser les financements du secteur privé en faveur du climat et de la  croissance verte en Afrique», l’événement reflète l’urgence croissante exprimée par les dirigeants  africains pour une accélération marquée des efforts visant à limiter, d’ici à 2100, la hausse de la  température à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Il s’agit là d’un impératif pour protéger les  pays les plus vulnérables, en particulier d’Afrique. 

Les Assemblées annuelles 2023 du Groupe de la Banque interviennent après la 27e Conférence des  Nations unies sur le climat (COP27), qui a eu lieu en novembre 2022, également à Charm el-Cheikh.  Lors de cette conférence, la Banque africaine de développement a porté la voix de l’Afrique en appelant  à un soutien mondial en faveur d’une transition énergétique juste pour le continent. 

À l’instar des éditions précédentes, les Assemblées annuelles 2023 seront marquées par le lancement  du rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2023. Ce rapport vient examiner les moyens d’exploiter l’abondant capital naturel de l’Afrique – minéraux,  rivières, forêts, côtes et tourbières – pour impulser le développement et la croissance économique du continent.

BAD

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 20 Fevrier 2024

Investissement vert : Accord de financement de près de 2 Mds de DH entre l’OCP et la BAD

Vendredi 26 Janvier 2024

La BAD et Attijariwafa bank Europe signent un accord de partage de risques de 100 M€

Mercredi 06 Decembre 2023

Le MEF et la BAD dressent un tableau optimiste de l'écosystème entrepreneurial au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required