Economie Tout voir

Nouvelle charte de l’investissement : 19 projets approuvés pour 31,5 millards de DH

Nouvelle charte de l’investissement : 19 projets approuvés pour 31,5 millards de DH

Le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, jeudi 20 juillet 2023 à Rabat, la 2ème Commission Nationale des Investissements, instituée par la nouvelle Charte de l’Investissement, qui a examiné 17 projets de conventions et 2 avenants à des conventions.

Les 19 projets étudiés, qu’ils soient dans le cadre du dispositif de soutien principal ou du dispositif spécifique des projets à caractère stratégique, tous portés par des entreprises privées, ont été approuvés pour un montant global de 31,5 Milliards de Dirhams permettant la création de 11 742 emplois directs et 9 280 indirects.

Cette 2ème Commission Nationale des Investissements traduit des résultats exceptionnels suite à l’adoption de la nouvelle Charte de l’Investissement, conformément aux Hautes Orientations du Roi et confirme la dynamique de croissance de l’investissement privé dans le Royaume.

Les projets approuvés lors de cette commission sont dominés par le secteur de la mobilité électrique avec 22,5 milliards de dirhams, soit près de 71% des investissements engagés, suivi du secteur des mines avec 13% des investissements projetés et de l’automobile avec 10%.

En termes d’emplois, le secteur de la mobilité électrique est le principal pourvoyeur d’emplois. Les projets relevant de ce secteur prévoient la création de 4 458 emplois directs soit plus de 38% des emplois à créer, alors que les projets prévus dans les secteurs de l’aquaculture, de l’agroalimentaire et de l’automobile représentent respectivement 17%, 11% et 9% des emplois projetés.

Par ailleurs, en application des nouvelles prérogatives de la Commission Nationale des Investissements et en application des dispositions du décret d’application relatif au dispositif de soutien spécifique aux projets à caractère stratégique, la Commission a examiné et attribué le caractère stratégique à 4 projets d’investissements correspondant à un potentiel d’investissement de 113,8 Milliards de Dirhams, qui devraient permettre la création de 15 720 emplois directs et 99 000 emplois indirects. Ces projets seront examinés par le Comité technique des projets d’investissement stratégiques (CTPIS), avant leur approbation finale par la Commission nationale des investissements.

Sur le plan sectoriel, les 4 projets pour lesquels le caractère stratégique a été octroyé concernent l’écosystème du véhicule électrique, et notamment la batterie.

Au cours de la réunion, le Chef du gouvernement a relevé que cette 2ème Commission Nationale des Investissements, tenue moins de deux mois après la première Commission, intervient à un moment particulier, marqué par la dynamique importante que connait le Royaume en matière de développement des investissements et de consécration de l’attractivité de l’économie nationale, en droite ligne des Hautes Orientations Royales, ainsi que par la poursuite de la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans ce domaine.

Le Chef du gouvernement a souligné à cet égard que les projets approuvés s’inscrivent en cohérence avec les orientations générales du pays en matière d’efficience énergétique et de promotion du transport durable, ajoutant que le gouvernement œuvre pour la consolidation du positionnement du Royaume au niveau de l’économie et des énergies renouvelables.

Ont notamment pris part à cette réunion, Mohamed El Hajoui, Secrétaire général du gouvernement, Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau, Fatima Zahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mohamed Sadiki, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Fatima Zahra Ammor, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques Publiques, Faouzi Lekjaa, ministre délégué auprès de la ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget et Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme et de l’Administration, ainsi que Ali Seddiki, directeur général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 30 Septembre 2023

VIDEO. Marrakech tient sa 2ème Conférence africaine sur la réduction des risques en matière de santé

Samedi 30 Septembre 2023

Pénurie de médicaments : Le droit de substitution, la solution idéale ?

Vendredi 29 Septembre 2023

2ème Conférence sur la réduction des risques en santé : Le séisme d’Al Haouz en surbrillance

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required