Economie Tout voir

Coup d’envoi d’Express Relais, nouveau service de consignes automatiques

Coup d’envoi d’Express Relais, nouveau service de consignes automatiques

CEOS Technology a tenu mercredi 11 mai à Casablanca la cérémonie de lancement de son nouveau service Express Relais, un réseau de consignes automatiques destiné à la livraison de colis de manière fiable, pratique et sécurisée.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs acteurs de l’écosystème, notamment le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil. 

En effet, le service de consignes automatiques Express Relais permet aux commerçants et aux particuliers l’envoi et la réception de colis dans des délais très rapides, à des prix compétitifs, ainsi que de gérer, de manière assez simple, les retours de colis et le paiement à la livraison. 

Grâce à un système d’information sophistiqué et des consignes connectées, le service Express Relais permet de réserver, en toute simplicité et en ligne, l’envoi ou la réception d’un colis intraville ou interville. L’expéditeur reçoit alors son code pour déposer le colis dans une consigne d’arrivée ou à une adresse choisie.

Grâce à la consigne automatique, il est possible de déposer et retirer les colis 24h/24 et 7j/7, y compris les jours fériés, ce qui libère les commerçants et particuliers des contraintes d’attente d’expédition ou de livraison. 

«Les consommateurs post-pandémie sont devenus plus exigeants, ils veulent acheter et consommer plus rapidement. C'est une génération consciente des défis écologiques. Express Relais s'inscrit dans le prolongement naturel d'une aventure qui a commencé il y a 25 ans. L'ambition est de rendre au vendeur et à l'acheteur ce qui lui est le plus précieux, c'est-à-dire le temps. L'acheteur doit être maître de son temps. Aujourd’hui, nous avons cherché à aller plus loin en apportant une solution destructive», a précisé Mohamed Talal, président de CEOS Technology. 

Et de poursuivre : «Ce n'est pas un hasard si le marché mondial des consignes automatiques est en train de croître à une vitesse exponentielle avec une croissance prévue de 158% sur les 4 prochaines années. Les chiffres du CMI pour le Maroc sont parlants. L'activité du e-commerce a bondi de 44,5% pour un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de dirhams.»

Implantées sur le territoire national dans des lieux accessibles tels que les centres commerciaux, les gares ferroviaires, les stations-service ou encore les ensembles résidentiels, avec un parc devant atteindre 1.100 automates en 5 ans, les consignes automatiques Express Relais sont conçues et fabriquées au Maroc. Elles sont dotées d’une technologie logicielle 100% marocaine.

«Nous sommes capables de faire des objets connectés de haute technologie et de haute sécurité au niveau international. Nous sommes capables de rivaliser avec nos concurrents dans le monde entier, avec nos propres moyens, nos propres capacités, et nos propres cerveaux. Ce sont des ingénieurs marocains qui ont développé cette technologie. C'est important dès qu'en voyant ce projet de dire qu'il s'agit d'une marque marocaine. Nous avons travaillé pour que notre main-d'œuvre soit productive et nous sommes passés d'un pays low-cost à un pays best-cost», a souligné Ryad Mezzour. 

Par ailleurs, le service Express Relais se distingue en termes d’empreinte carbone. Grâce au regroupement de dépôt et du retrait des colis dans les consignes, les émissions de gaz à effet de serre peuvent être réduites jusqu’à 62,5% par rapport à celles générées par les livraisons classiques dans le segment du last mile.

Notons que le projet Express Relais nécessitera un investissement de 82 millions de dirhams sur 5 ans, dont 20% engagés à ce jour. Il permettra de créer, en 3 ans, 138 emplois directs et indirects dont 19% créés à ce jour.

 

M. A. O. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 17 Mai 2022

Maroc : Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale

Mardi 17 Mai 2022

Maroc : Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars

Vendredi 13 Mai 2022

Mezzour veut accélérer la digitalisation de l'Administration

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required