Economie Tout voir

Faut-il créer des fonds dédiés au financement de start-up dirigées par des femmes ?

Faut-il créer des fonds dédiés au financement de start-up dirigées par des femmes ?

La culture dominante et certains préjugés qui ont la peau dure, sont de sérieux ralentisseurs pour l’essor de l’entrepreneuriat féminin au Maroc. Cette donne est un prétexte légitime pour mener la réflexion sur la création d’un fonds, doté de moyens conséquents, spécialisés dans le financement  des entreprises ou start-up créées par la gente féminine ou qui comptent au moins une femme dans l’équipe fondatrice.

 

 

Certains pays pour ne citer que la France et les USA ont pris le taureau par les cornes. Afin de renforcer la représentation de la gente féminine au niveau des postes de fondateurs ou dirigeants de start-up, des fonds spécialisés (au stade d’amorçage) ont été créés. L’idée de base derrière cette initiative novatrice est toute simple et réaliste. Il s’agit de répartir équitablement les financements disponibles entre les start-up promises à un bel avenir, celui d’une croissance durable et rapide.

Concrètement, dans l’Hexagone, l’on recense l’existence du fonds Winequity. La vocation du véhicule financier, fondée par deux femmes business angels, est de n’investir que dans les start-up qui comptent au moins une femme dans l’équipe fondatrice. Les chiffres disponibles et relatifs au Vieux continent sont édifiants et corroborent la légitimité de l’existence du fonds Winequity qui affiche des tickets situés entre 100.000 et 200.000 euros. 

D’après de récents chiffres publics, 90% des capitaux européens levés vont dans des équipes entièrement masculines. Difficile que le Maroc puisse faire meilleure figure au regard de la sous-représentation des femmes dans le tissu économique (avec un taux d’activité autour de 20%) et au niveau des postes de direction dans les entreprises.

La culture dominante et certains préjugés qui ont la peau dure, sont de sérieux ralentisseurs pour l’essor de l’entrepreneuriat féminin au Maroc. Cette donne est un prétexte légitime pour mener la réflexion sur la création d’un fonds, doté de moyens conséquents, spécialisés dans le financement (sous forme de private equity) des entreprises ou start-up créées par la gente féminine ou qui comptent au moins une femme dans l’équipe fondatrice.

Dans cette optique, force est d’admettre qu’en amont, l’accent doit être mis sur la multiplication des programmes d’accompagnement des porteuses de projets qui sont de plus en plus nombreuses au Maroc.

 

M.D

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 28 Septembre 2022

Chari : Première startup marocaine à accueillir Endeavor Catalyst dans son tour de table

Lundi 26 Septembre 2022

Investing in Innovation : 30 startups africaines sélectionnées

Samedi 20 Aout 2022

Egalité hommes-femmes : Un vrai parcours du combattant

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required